sylvain thévoz

Loin du foot business

Imprimer

78D0140B-C3EA-4E46-AA1B-3E4CE6FBB62F.jpegSamedi dernier, lors du match de football entre le Servette et Lausanne sport à la Praille un gamin a fait irruption sur le terrain, traversant toute la pelouse en courant pour ... aller faire un selfie avec l'attaquant Kyei. Le match a été suspendu pendant quelques secondes dans une ambiance surréaliste. Le joueur s'est prêté de bon coeur et avec beaucoup d'humour à l'exercice, collant son visage à côté de l'enfant-intrus permettant à ce dernier d'avoir un inoubliable souvenir.

Bravo au joueur, Kyei d'avoir joué le jeu et être sorti du sérieux de son métier (marquer des buts) pour marquer les esprits par un geste sympa et compréhensif.

Ce moment était touchant, à mille lieux du foot business, des insultes que l'on entend toujours dans les stades. À l'opposé de ceux qui critiquent les joueurs, râlent sur tout, comme si l'exutoire du stade faisait voler toutes les limites et les lois. On a savouré ce moment de poésie douce où cet enfant est sorti de la masse de 11'000 personnes bien assise pour se lancer sur le terrain dans une transgression pacifique et remplie d'audace.

Merci à ce jeune d'avoir montré qu'il y a encore de la magie, de la tendresse, de l'impromptu dans le foot ; de vibrer si fort pour son sport qu'il en devient acteur.

Quand il est ressorti du terrain, deux agents de sécurité l'ont suivi et saisi. Ce moment faisait peine à voir. On ne peut qu'espérer que le Servette football club  fasse tout son possible pour permettre à cet enfant de faire des selfies avec ses idoles sans le sanctionner d'avoir à envahir le terrain pour le faire.

C'est aussi cela la proximité et la dimension populaire du football : une résistance au foot business déshumanisant et une spontanéité désarmante. 

 

....................................

www.sylvainthevoz.ch

 




Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel