sylvain thévoz

Parking Clé-de-Rive : Non !

Imprimer

151239054_129200049096736_682678728244050824_o.jpgLe 7 mars, les habitant-e-s de la Ville de Genève devront se prononcer sur un nouveau parking dans l'hypercentre. Le bon sens appelle à refuser ce parking supplémentaire, dans une ville qui en est déjà truffée. 

La voiture a certes un rôle à jouer en dehors des centres-villes. Mais l'hyper centre est aujourd'hui perclus de voitures et cela le rend non attractif car invivable pour les piéton-ne-s, les transports publics et professionnels. Genève est une ville de petite taille où les déplacements à pieds pourraient grandement être développés. Laissons donc parkings et voitures en périphérie de la ville. De plus, la part de ménage qui ne possèdent pas de voiture ne cesse d'augmenter, et l'usage des parkings est en baisse. Cela indique que le tout voiture est dépassé. 

 

Le monde change et les enjeux climatiques sont aigus. On ne peut plus continuer comme avant. Ne pas construire de parking, c'est refuser un aspirateur à voiture de plus dans un centre-ville congestionné, et donc limiter le trafic. Il faut rabattre les automobilistes sur le Léman Express et les TPG et ne pas faire un nouvel appel d'air concurrençant les transports publics. Payer plus de 1.5 milliard pour construire le Léman Express et le mettre en rivalité avec de nouveaux parkings serait particulièrement stupide ! 

Il est absurde de continuer à croire que l'on peut arriver avec des véhicules motorisés individuels dans l'hyper centre: que ces véhicules fonctionnent au pétrole à l'électricité ou au solaire. Il n'y a plus de place. Nous ne sommes plus dans les années 60 ou chacun pouvait déplacer sa tonne de métal comme bon lui semblait .... l'augmentation de l'usage du vélo (25% l'année passée) montre bien qu'un changement de fonds est en train d'avoir lieu. Les infrastructures devant être développées sont celles qui soutiennent la mobilité douce et collective! 

La logique de ceux qui défendent le parking est la même que celle qui conduirait à construire des église de 3000 places pleines uniquement le dimanche entre 11 et 12h et le reste du temps vide. Cela se défendait peut-être il y a un siècle, cela ne l'est plus aujourd'hui. La religion de la bagnole, c'est terminée. Il faut en prendre note. Toute religion qui ne suit pas les évolutions de son temps meure. 

Il y a 200'000 habitant-e-s en Ville de Genève. Si chacun-e exerçait sa petite liberté d'acheter une voiture, plus personne ne roulerait. D'ailleurs, c'est encore partiellement le cas aujourd'hui. Il est donc important de réduire cet usage.  L'augmentation de la population et de la densité en Ville doit conduire à de nouveaux choix plus rationnels. La majorité des habitant-e-s de la ville n'en veulent plus de la voiture, car ils n'en ont pas besoin et en subissent les nuisances. Vivant en ville, on voit ses enfants risquer leur peau quand ils traversent une route, montent sur un vélo, ou ses aînés se retrouver au milieu d'un passage piéton au temps de passage trop court.

La Ville de demain ce sera autre chose que des 4 pistes auto bidirectionnelle comme il y en a trop à Genève... ou alors ce sera un enfer que toute personne censée cherchera à quitter. Voter NON au projet de parking Clé-de-Rive est un acte de bon sens. Faisons-le. 

 

 

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.