sylvain thévoz

Un été pas comme les autres

Imprimer

XSJZ5098.jpegLe Covid-19 bouleverse nos habitudes et nos rythmes sociaux. Quel visage aura notre ville cet été? Les Genevois-es partiront-ils à l'étranger en vacances ou, crise économique et sociale oblige, resteront-ils davantage à Genève? Les personnes migrantes, indispensables à l'économie genevoise, qui traditionnellement privilégient le retour au pays pour retrouver leur famille durant la saison estivale, prendront-ils le risque de voyager au loin ?  Prendront-ils le risque de s'exposer à une mise en quarantaine à l'aller ou/et au retour, aux risques sanitaires liés? Les difficultés économiques vont rendre tout déplacement plus onéreux. Cela va contraindre de nombreuses personnes à ne pas bouger. Cela risque de changer le visage de notre ville et exiger davantage de réactivité de l'administration et des associations, à une période de l'année où, traditionnellement, tout ralentit. 


Cet été ne sera pas comme les autres. Le milieu associatif, l'administration municipale, ont travaillé d'arrache-pied pour limiter l'impact de la crise. Les travailleurs et travailleuses ont le droit de souffler et prendre des vacances. Toutefois, on doit s'interroger sur le fait que de nombreuses Genevoises et Genevois seront contraint-e-s de rester à Genève. Trouveront-ils des réponses sociales, des offres sportives et culturelles, qui soient au minimum identiques à ce qui existe d'habitude? Le péril de trouver des portes closes et des répondeurs enclenchés renforce les risques d'exclusion et de précarisation. 

La fermeture des écoles durant le semi-confinement a aggravé les inégalités sociales. Comment des élèves déjà privés de cours vont-ils rattraper leur retard. Comment allons-nous éviter que, durant l'été, le fossé ne se creuse encore davantage entre les élèves, que certain-e-s, issu-e-s de familles favorisées arrivent mieux outillé-e-s que d'autres ?

Les aîné-e-s sont soumis au risque d'isolement et de canicule, les jeunes à celui du désœuvrement et du manque de petits jobs. Le Covid-19 a tout bouleversé.  


Cet été ne sera pas comme les autres. Il sera celui d'un certain nombre de défis et de dangers. Ceux d'une profonde crise économique et sociale, exigeant une réponse extraordinaire de la part des collectivités publiques et des associations, dotées de budgets et de financements à la hauteur des besoins, et une solidarité attentive entre chacun-e.

 

....................

www.sylvainthevoz.ch

Les commentaires sont fermés.