sylvain thévoz

  • Réussir le déconfinement du coeur

    Imprimer

     

    fenetre-van-gogh.jpgDans toute surprise surgit un mouvement de recul, presque de crainte. Il y a  comme un murmure continu qui dit: pourquoi  moi ? Que me veut-il ? N'y a-t-il pas un piège? Il y a un lien intime entre auspicieux et suspicieux. Ce lien est tissé de défiance ou de confiance et certaines mailles ne laissent plus rien passer. Ce confinement du coeur date de bien avant les virus. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève, Humeur 0 commentaire
  • Délit de solidarité à Genève

    Imprimer

    topelement.jpgLe délit de solidarité est actionné à Genève. Des policiers municipaux et cantonaux sont intervenus pour stopper une opération de distribution de nourriture à 150 personnes dans le besoin. Ils ont embarqué la camionnette et les bénévoles, leur intimant d’effacer les vidéos de leur interpellation. Une deuxième distribution a eu lieu. Elle a subi le même zèle des pandores. Ainsi une association dont il est fait l'éloge à l'heure du 19H30 et qui est applaudie à 21H se fait évacuer par la police un samedi après-midi ensoleillé [1]. Est-ce que le Conseil d’État et le Conseil administratif soutiennent ces opérations punitives de la police ? Surtout, quelles mesures sont prises à Genève pour garantir le droit à l’alimentation en cette période de pandémie, alors que de nombreuses associations sont fermées ou ont dû réduire leur champ d'action? Plutôt que de sanctionner frontalement et bêtement, des solutions devraient être trouvées au cas par cas, et des appuis proposés aux personnes qui s'engagent pour apporter de l'aide. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Répondre à l’urgence sociale !

    Imprimer

    63575B60-AC52-43E0-858E-D2195A57BDF0.jpegL’action de la Confédération, du canton et de la Ville de Genève pour ne laisser personne de côté est fort. Pourtant, entre les décisions politiques et l’urgence de la situation sociale, il y a des écarts monstrueux. Déjà en temps normal, le non-recours à l’aide sociale est massif. Imaginez en période de pandémie, quand, du jour au lendemain, le quotidien se casse et les petits boulots nécessaires à la survie d’individus et de familles disparaissent. Les effets de communication sont nombreux, et les autorités s'évertuent à montrer qu'elles contrôlent la situation, au risque de mettre sous le tapis des éléments moins reluisants de leur action.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Il y eut un soir, il y eut un voisin

    Imprimer

    683D397E-7816-42BD-8170-AE35F50D1DB4.jpegIl y eut des gens pour croire à la vie sous l’écorce

    Il y eut un soir, il y eut un voisin

    Il y eu les malades et les morts, les porteurs de lumière 

    Il y eut davantage de soutiens que de charges

    davantage de regards que de règles, de liens que de chiens.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire