sylvain thévoz

Menace sur Genève : des fascistes pro-Poutine annoncent défiler samedi à Genève (05/05/2022)

Ce samedi 7 mai, le régiment immortel de Russie, annonce sur les réseaux sociaux parader à Genève avec un rendez-vous fixé à 10h au quai du Mont-Blanc devant l'hôtel d'Angleterre et défiler jusqu'à la place de Nations.

Prétendant se cacher derrière un but honorable, soit commémorer les proches et les familles des soldats russes ayant combattu pendant la seconde guerre mondiale, la véritable visée de cette manoeuvre ne trompe personne.[1]

Proche du pouvoir russe, avec un porte parole diffusant en Suisse de la propagande pour la guerre en Russie, l'objectif de cette organisation est de faire l'éloge du criminel au Kremlin et servir la propagande russe.[2] Cette organisation célèbre également le criminel de guerre tchétchène Ramzan Kadyrov, qui soutient inconditionnellement Vladimir Poutine et a envoyé ses troupes en Ukraine massacrer des civils. 

Le groupe de motards "les Loups de la nuit" annonce sa participation ce samedi. Comme le rappelle journal Le Matin[3] , on ne sait pas combien de motards suisses sont affiliés aujourd’hui à ce club. on sait toutefois qu’il s’est implanté avant 2015 à Regensdorf dans le canton de Zurich. L’année précédente, les motards russes du club s’étaient fait connaître dans l'annexion de la Crimée où certains avaient combattu.  «Nous considérons que nous faisons partie de l’armée de la Russie», déclarait alors le chef des Loups de la nuit, Alexander Zaldostanov, ajoutant: «Là où nous sommes, c’est la Russie».

Si, sur le papier, cette manifestation prétend être commémorative, il s'agit évidemment d’une grave et vicieuse provocation. Le moment choisi pour cette parade ne laisse planer aucun doute sur le lien avec l'agression contre l'Ukraine, une volonté de la légitimer de manière perverse.

Cette démonstration pro-russe, pro-guerre avec, parmi les participants annoncés, un groupe des "Loups de la nuit" domicilié en Suisse et selon nos informations un ami de Poutine à leur tête est source de potentiels troubles graves.

Alors que plus de 45'000 ukrainien-ne-s victimes de la guerre, sont déjà arrivé-e-s en Suisse et que des milliers ayant subi  des violences extrêmes sont à Genève, leurs soeurs, pères, frères et maris étant en train de lutter au péril de leur vie pour la démocratie et nos libertés, autoriser une telle manifestation serait non seulement à haut risque, mais clairement d'une violence insoutenable avec des risques de trouble à l'ordre public évidents.

Les autorités genevoises doivent de toute urgence informer la population sur qui sont véritablement les personnes qui défileront ce samedi à Genève. D'une manière démocratique nommer le véritable but de cette manifestation et qui est derrière elle. En regard du danger évident que cette manifestation fait courir à l'ordre public, la nécessité de protéger la population, se positionner clairement, et dans le pur respect de l'article 5 de la loi sur les manifestations,[4] sur l'opportunité d'autoriser l'envahissement de l'espace public par des groupes paramilitaires faisant l'éloge de la guerre, dont les manifestations en Allemagne ou en Autriche sont sources de violences. 

Comme l'a écrit un groupe de russes contre la guerre dans le journal le Temps :" Le devoir des citoyens d’un Etat de droit est de respecter les lois. L’obligation des organes de l’Etat est de s’assurer que les lois soient respectées. Nous avons déjà vu ce à quoi menait le manquement à cette obligation: pendant de nombreuses années, la Suisse n’a pas appliqué la loi contre le «blanchiment d’argent sale», celui volé à la population russe. L’opinion publique suisse peut et doit empêcher la répétition de cette erreur, quand un Etat de droit n’applique pas ses propres lois. Poutine est un criminel de guerre. Le soutien à Poutine équivaut à soutenir une agression criminelle, à faire la propagande de la guerre. Dans tous les pays démocratiques, il y a des lois contre la propagande de la guerre. Nous exigeons que ces normes juridiques soient respectées et appliquées." [5]

 

[1] https://www.blick.ch/fr/news/suisse/une-amie-zurichoise-d...
 
[2] https://amp.lematin.ch/story/ces-motards-en-suisse-qui-ro...
 
[3] https://ukraine.blogs.la-croix.com/aux-sources-du-%e2%80%...
 
[4] https://www.lexfind.ch/tolv/179302/fr
 
[5]https://www.letemps.ch/opinions/lettre-ouverte-russes-lop...
 

13:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |