sylvain thévoz

Une simple épidémie de charité (23/10/2021)

49212AFD-AB0D-4668-A695-521C10C16A21.jpeg

 

 

 

 

 


Si seulement

il y avait 

épidémie de charité 

une simple

contagion de bonté

S'il y avait

une

féroce attaque de générosité, jusqu'aux gènes 

À l'adn même : un virus dans la moelle  

si l'entraide avait

un R+1 croissant follement

et moins et toujours moins d'anticorps

plus du tout traces de barrières 

fondements meubles comme du savon

avec une exponentialité astronomique l'empathie 

à faire frissonner bourses, peurs, griffes, insécurités 

un vaccin à la haine : quelques bonnes suggestions de lecture

fin de l'opposition entre les pillules et Platon 

pharmacopée : Char, Weil et quelques comptines

pour tout kit de survie l'enfance 

Et si 

on s'en sortait toutes et tous

sans laisser personne à la traîne  

ensemble?

Si seulement 

ceux qui gueulent liberté liberté liberté en troupeaux

comme s'ils avaient idée de ce que cela pouvait être 

la liberté

le désir brut presque bête

c'est à dire vital 

de la quête douloureuse, du doute de ce que liberté peut être 

et en quoi elle lie justement absolument  

injustement 

à l'autre 

ne portant nécessairement pas sur sa propre personne 

précisément pas du tout 

sur les enflures démesurées de je et du moi je 

encore 

mais 

précisément

non justement, pas moi, non 

la liberté : 

toi d'abord! 

une simple silencieuse et radicale

peste de charité

glissée de bouche en bouche

de bouche à oreille  

qui emportera, pernicieuse implacable triomphante 

d'un joyeux souffle, d'une invisible toux

la parole de l'une, le silence de l'autre

les retenues de toutes et tous. 


.........

Dessin : Paul Ghidoni 

.........

www.sylvainrthevoz.ch

21:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |