sylvain thévoz

17/08/2012

Frère Roger, 7 ans déjà.

Grab-frere-roger.jpgLe 16 août 2005, frère Roger entrait dans l'au-delà, poignardé à Taizé par une femme déséquilibrée durant la prière commune. Celui qui était parti de Genève pour la bourgogne en 1940, jeune pasteur de 25 ans, chercher une maison où prier, y créa une communauté à partir de presque rien: un appel, un désir. Quelques frères, un prêt modique, l'achat d'une maison, où très vite des juifs et des résistants trouvèrent refuge. Sous pression de la Gestapo, il quitte Taizé en 1942 accompagné de ses frères et trouve refuge à Genève. En 1944, retour à Taizé, il se consacre à l'accueil de jeunes orphelins et... de prisonniers de guerre allemands. Taizé est né.

Lire la suite

10:50 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spiritualité, oecuménisme, taizé, frère roger, anniversaire. | |  Facebook |  Imprimer | | |

15/05/2012

Sainte Dympna priez pour nous!

dymphna.jpg15 mai, jour de fête ! Celui de Sainte Dympna, sainte patronne des malades mentaux et de leurs soignants. Son histoire ? Dympna vécut au 7e siècle, fille d’une princesse chrétienne et d’un roi païen. Sa mère mourut alors qu’elle était en bas âge. Son père alors, fou de chagrin, chercha à la remplacer et ne trouvant personne d’égal à la défunte, fut pris envers Dympna d’un désir incestueux. Celle-ci s’enfuit alors en Belgique, accompagné d'un prêtre. Pistée par son père, le plaçant devant son refus de céder à son désir, il la décapita. Suite à son ensevelissement, le tombeau de Sainte Dympna devint un lieu de pèlerinage et de guérisons pour les personnes atteintes d’épilepsies, d’envoûtements, et de maladies mentales.

Lire la suite

00:29 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé mentale, spiritualité, politique psychique | |  Facebook |  Imprimer | | |

22/09/2011

Esprit es-tu là?

« Au Nom de Dieu tout puissant » ainsi commence le préambule de la Constitution fédérale. Il ne s’agit pas ici de réifier ou réanimer le Dieu chrétien, ni de savoir s'il est mort ou non, mais plutôt d'interroger les valeurs spirituelles placées au coeur des conduites et comment elles les inspirent au quotidien. Devant la dureté du quotidien, le doute s'installe. Esprit es-tu là? Comment continuer de servir le bien commun plutôt que l’intérêt particulier, la solidarité des liens plutôt que la compétitivité individuelle; l’inaltérable valeur de l’être humain plutôt que sa marchandisation forcenée et son mésusage comme produit d’entretien jetable? Esprit, es-tu là? Qu'est-ce qui tient? Une révolution éthique semble en route, mais elle ne se fera pas sans une prise de conscience politique inspirée et dans la confiance (du latin cum-fides, avec foi). L’engagement en est la clé. A nos yeux, si le socialisme en est un, il est une spiritualité.

Lire la suite

00:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spiritualité, religions, république, politique | |  Facebook |  Imprimer | | |