sylvain thévoz

17/03/2014

Marcher avec les roms

18.jpgEric Roset, photographe, vit avec les roms à Genève. Il a appris le roumain, le romani, et années après années s’est impliqué dans l’association Mesemrom pour la défense et le soutien des roms de passage.  Ses photos sont nées de cet engagement quotidien auprès de personnes sans domicile harcelées par la police, maltraitées et voyant leurs droits quotidiennement violés. Au fur et à mesure qu’une hystérie anti-rom se développait dans la ville, les roms se trouvaient mis en danger dans l’espace public. La proximité et les amitiés qu’Eric Roset a développé avec les roms donne à ses photos une valeur de témoignage intime en profond décalage avec le caractère d’anonymat qui entoure les roms dans la rue et le poids des préjugés qui est projeté sur eux. 

Lire la suite

12:54 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roms, genève, eric roset, exposition, précarité sociale, xénophobie, police | |  Facebook |  Imprimer | | |

27/06/2012

Précarité par beau temps

Ce n’est pas parce que l’été fait son retour que la précarité sociale est moins marquée. Au contraire, l’augmentation de personnes précarisées, couplée au manque criant de structures d’accueil pour leur hébergement la nuit en lien avec la fermeture de l’abri de la protection civile de la rue des Vollandes ainsi que ceux de Richemond et de la rue du 31 décembre au mois de mars (et ce jusqu’à novembre), fait déborder la précarité sociale sous les ponts, sur les bancs, dans les couloirs des immeubles, les trottoirs.

Lire la suite

07:20 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : précarité sociale, abri de nuit, social. | |  Facebook |  Imprimer | | |

07/02/2012

Mort aux bastions, maire aux abois.

Un homme est mort dans les toilettes publiques du parc des Bastions le dimanche 29 janvier, d’une overdose de produits stupéfiants et d’abus d’alcool. Drame humain, drame social, drame de la précarité. Echec aussi d’un système de prise de soin, liés à l’insuffisance des moyens pour lutter contre la précarité sociale ? L’homme avait pourtant fait de nombreux séjours à Belle-idée, notamment lors des derniers trois mois avant le drame. Il en est pourtant ressorti, ni plus guéri ni plus abîmé, mais ne disposant en tous les cas pas de filets de sécurités suffisant autour de lui pour ne pas mourir gelé dans l’espace public du parc des Bastions un soir de janvier.  

Lire la suite

12:58 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : précarité sociale, bastions, indignés | |  Facebook |  Imprimer | | |