sylvain thévoz

09/09/2012

La langue de ma Constitution

images.jpgComment va ma nouvelle constitution? Si une nouvelle constitution est l'adoption symbolique d'un nouveau corps social, avant de revêtir une nouvelle peau, je voulais la soumettre à une auscultation attentive des contours et organes qu'elle contient. Serait-elle bonne? Serait-elle mauvaise? Pire ou meilleure que l'ancienne? Comment la lire? Avant que le peuple ne choisisse son contenant fondamental -14 octobre-, ça méritait un examen individuel. Nul n'est prophète en son pays. Les intérêts biaisent le regard. Sur l'exemple des lettres persanes de Montesquieu, je devais trouver mon persan à moi, un étranger au serail, qui pourrait voir ce corps avec distance et un peu d'ironie.

Lire la suite