sylvain thévoz

12/06/2012

Un rom pour l'exemple?

invitation à la pierre.jpgQuand être pauvre est une honte et sans le sou une tare, quand les insultes et les menaces envers les minorités et la population rom en particulier se multiplient, quand criminaliser la pauvreté et ethniciser l’autre pour l’exclure devient une manne électoraliste, quand une loi xénophobe contraire aux droits de l’homme, interdit la mendicité, mobilise les polices et apauvrit la société; quand, sur un budget cantonal de plus de 7 milliard on arrive à encore dépenser 20 millions pour rien (merci le PLR!) et aller faire les poches des mendiants, quand la peur devient un facteur d’incohérence sociale, nous ne pouvons plus nous taire. 

Lire la suite

14:06 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roms, genève, politique, interdiction de la mendicité, xénophobie | |  Facebook |  Imprimer | | |

09/06/2012

Auschwitz anti-chambre du foot

Dérive d'un fascisme new-âge ? L'équipe d'Italie de football après la Hollande et l'Allemagne est donc allée à Auschwitz pour, dixit Capello: "remettre les pieds sur terre et retrouver la sérénité" (Le Temps, 9 juin) Ben oui, avant les équipes se mettaient au vert, maintenant elles vont au gris et ça fait un drôle de mélange vert de gris, médiatique. Où est le problème? Ben, c'est quand même un peu choquant d'aller à Auschwitz pour le team building ou recharger ses batteries comme on va à Disneyland, non? Choquant, alors que l'on représente un pays d'utiliser ce lieu non pour des fins de mémoire ou pour rendre hommage aux morts, pour dire : "jamais plus" mais pour y gagner en puissance avant d'aller affronter d'autres nations en compétition,non?

Lire la suite

12:05 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurofoot, politique, sport-business | |  Facebook |  Imprimer | | |

05/06/2012

Foot-business ou justice sociale?

Ce vendredi débute l'eurofoot en Ukraine et en Pologne. En Ukraine, l'emprisonnement de Ioulia Timochenko jette une lumière crue sur le mépris pour les droits de l'homme affichés par le pouvoir en place. La question que se posent les gouvernements européens est celle de savoir s'ils se rendront en Ukraine. Et à Genève, se pose-t-on la question de l'attitude à adopter? Faut-il diffuser les matchs comme si de rien n'était? Le fait que le football est le sport avec le taux d'audience le plus fort, qu'il est un évènement rassembleur et festif, ne doit pas servir à couvrir les agissements d'un pouvoir politique inique. Se régaler de matchs sans y porter attention serait cynique. Derrière l'eurofoot viendra le mondial au Brésil en 2014. Une campagne de Solidar a mis sur le terrain les plus de 150'000 personnes déplacées afin d'aménager un mondial le plus glamour possible. Et ensuite viendront les jeux d'hiver de Sotchi en Russie.... La question se pose donc de l'éthique à avoir en matière de retransmission sportive, de l'emballage qu'il faut ou non leur donner (message d'introductions, scène offertes à des ONG, etc.,?) La Ville de Genève ouvre et finance un bel espace devant la patinoire des Vernets pour la diffusion des matchs, avec DJ et stands de bière. Offrir cet espace pour des ONG défendant les droits de l'homme et pouvant sensibiliser les spectateurs ne serait-il pas bienvenu?  

Lire la suite

16:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurofoot, ukraine, droits de l'homme, politique | |  Facebook |  Imprimer | | |

27/05/2012

Bistrots dans la boîte

barbeles_prairie06_small.jpgAh qu'elles étaient belles les terrasses de la rue Ecole de Médecine. On pouvait passer de l'une à l'autre, se héler, s'appeler, se faire un chemin dans un agencement de chaises aléatoires. Surtout, chaque terrasse avait son style, son type, exprimait l'identité de son café. La terrasse de la ferblanterie, ce n'était pas la terrasse du café du Lys, qui n'était pas celle du café Sud, ni d'aucuns troquets environnants. Avant? C'était? Oui, car c'est terminé tout ça. Désormais, des parois de plexiglas entourent chaque terrassse, délimitent au cordeau les frontières de chacune. C'est propre en ordre, tip top bien rangé. Pour l'ouverture, on repassera, c'est chacun dans sa boîte maintenant, même en plein air.

Lire la suite

11:14 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terrasses, espace public, contrôle social | |  Facebook |  Imprimer | | |

19/05/2012

Attention chute de charmes

betisesscie.jpgLe président de la SSR Ramyond Loretan n'ira finalement pas soutenir Pierre Maudet le 24 mai pour sa soirée de campagne. La nouvelle de sa présence avait pourtant fait grand bruit. En effet, comment un président d'une association indépendante, publique, pouvait officiellement venir soutenir un homme politique en campagne électorale? La raison de cette retirette? Murat Alder, vice-président du PLR Genevois la donne dans le Courrier de ce samedi :"il y a eu une petite boulette électronique de notre secrétariat, la liste qui a malencontreusement figuré sur notre site était un brouillon". Et bien dis-donc, après l'annonce précipitée et erronnée de l'abattage de 5 arbres, des charmes, "un acte de vandalisme pur et dur, bête et méchant" alors qu'il s'agissait de l'oeuvre de ses propres services, Maudet est à nouveau trahi par ses ouvriers. Deuxième abattage de charmes! Pas à la scie électrique cette fois, mais à la boulette électronique! Et Raymond Loretan de confirmer dans la foulée qu'en effet, il n'avait jamais confirmé sa venue à la fête de campagne...

Lire la suite

21:36 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plr, maudet, conseil d'etat, ssr | |  Facebook |  Imprimer | | |

16/05/2012

Mauvaises ondes à la SSR

srg_testbild.jpgSSR: un joli logo, un bel emballage, mais que de mauvaises ondes! Alors que tombe l'annonce de l'échec de la négociation entre le syndicat SSM (syndicat suisse des mass media) et la direction de la SSR pour une nouvelle convention collective de travail (CCT), une réflexion de fond s'impose sur le rôle que doit avoir une chaîne publique et l'engagement que les autorités doivent mettre à la défendre. Le syndicat dénonce de la part de la direction de la SSR des suppressions d'indemnités et d'affaiblir notablement la protection de la santé en introduisant des dispositions non conformes à la loi sur le travail et à ses ordonnances. Et que répond la direction? Elle rompt et le dialogue et les négociations, créant ainsi un vide juridique tout en poursuivant sa politique pernicieuse de pressions sur les employés.

 

Lire la suite

15:49 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emploi, mass media, économie, ssr, syndicats | |  Facebook |  Imprimer | | |

15/05/2012

Sainte Dympna priez pour nous!

dymphna.jpg15 mai, jour de fête ! Celui de Sainte Dympna, sainte patronne des malades mentaux et de leurs soignants. Son histoire ? Dympna vécut au 7e siècle, fille d’une princesse chrétienne et d’un roi païen. Sa mère mourut alors qu’elle était en bas âge. Son père alors, fou de chagrin, chercha à la remplacer et ne trouvant personne d’égal à la défunte, fut pris envers Dympna d’un désir incestueux. Celle-ci s’enfuit alors en Belgique, accompagné d'un prêtre. Pistée par son père, le plaçant devant son refus de céder à son désir, il la décapita. Suite à son ensevelissement, le tombeau de Sainte Dympna devint un lieu de pèlerinage et de guérisons pour les personnes atteintes d’épilepsies, d’envoûtements, et de maladies mentales.

Lire la suite

00:29 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé mentale, spiritualité, politique psychique | |  Facebook |  Imprimer | | |

13/05/2012

Pour une gauche angélique

KAlifornia 001.JPGAngélique la gauche? Malheureusement non, ou pas assez en tous cas. Face aux violences sociales (licenciements massifs, abus de pouvoir sur les lieux de travail, violences sexuelles, atteintes multiples à la personne; face aux agressions verbales, à la perte de respect les uns pour les autres et pour la chose publique, on dérive bien loin de l'angélisme, et la gauche mécréante, malheureusement, a encore du chemin à faire pour l'incarner... quelques prières et confessions à effectuer pour y arriver. A la violence des uns répond la violence des autres. Résultat: terre brûlée, à tel point qu'Eric Teufel jette des verres d'eau à tire larigot et surtout à tort et à travers. Sacré bois sans soif, c'est facile pour lui, il ne croit plus en rien, et il le dit.

Lire la suite

14:11 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sécurité sociale, convivialité, angélisme, gauche | |  Facebook |  Imprimer | | |

11/05/2012

Travailleurs de tous cols unissez-vous

topelement.jpgJeudi, les employés de Merck Serono ont marché "tous ensemble tous ensemble" sur l'hôtel de Ville pour rejoindre les 1200 fonctionnaires du Canton mobilisés pour la grève. Sur les dos "indignez-vous" et dans les bouches ce "tous ensemble tous ensemble" crié à donner des frissons. Aux terrasses du Bourg-de-Four, joli soleil de mai, personne n'a quitté son expresso pour rejoindre le cortège. Le combat social promet d'être violent ces prochains mois, comment se préparer à y aller armés? Partis politiques, syndicats, commissions du personnel, les ressources sont disponibles. Je veux m'engager avant d'être shooté.

 

Lire la suite

09:41 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : merck serono, emploi, engagement, syndicats, parti politique, solidarité | |  Facebook |  Imprimer | | |

04/05/2012

Panem castagne et circenses

été06 085.jpgLa castagne politique est-elle le seul sport pratiqué à Genève ? A ceux qui seraient tentés de dire oui, la renaissance des Jeux de Genève la semaine prochaine (12-13mai) les calmera. Voilà un projet fédérateur qui allie à la fois histoire et jeunesse, porte un élan gorgé d’envies. Les vertus sociales intégratives et les bénéfices pour la santé physique, mentale, communautaire, du sport sont reconnus. Pourtant, utilise-t-on assez le sport, ses potentiels ? Doit-il aider à résoudre tous les problèmes sociaux, est-ce son rôle ? Politiquement, Genève doit-elle, peut-elle viser l’organisation de grands événements, sachant que ces derniers sont de plus en plus chers et que le développement durable n’est pas leur souci premier ?

Lire la suite

10:20 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, genève, politique, timochenko, eurofoot | |  Facebook |  Imprimer | | |

21/04/2012

Mendie, c'est de la bonne!

download.jpgEst-ce que parce que 3500 personnes ont signé la pétition demandant l'abrogation de la loi anti-mendicité votée en 2007 par les collègues de parti de Madame Isabelle Rochat, messieurs Jornot et Lüscher, que cette dernière perd le sens de l'équilibre? En effet, on peut lire dans Le Courrier du samedi 21 avril une édifiante prise de position de la magistrate en charge de la police. Que répond madame Rochat au dépôt de cette pétition demandant la non-criminalisation de la mendicité? "Que le phénomène de la mendicité fonctionne par vagues. Qu'aux mendiants succèdent des populations au comportement plus difficile suivis ensuite dans un troisième temps par de vrais délinquants." Madame Rochat rejoue là une vieille ritournelle, celle, erronée, que l'on pouvait entendre concernant le cannabis (le premier joint conduit à la drogue dure). Elle fait un amalgame direct et dramatique entre précarité sociale et crime. La présence de mendiants serait un appel d'air conduisant au crime. Or, si le mendiant est un pousse au crime, la pauvreté doit logiquement être interdite et pénalisée. Cette logique, si elle est cohérente, n'en est pas moins démente. On ne lutte pas préventivement contre la pauvreté avec un code pénal. Cette logique folle, c'est exactement celle que dénoncent les pétitionnaires : la mendicité, la pauvreté, ne sont ni un crime ni un appel au crime. Il faut donc les sortir du champ pénal et ramener Madame Rochat à la raison (à défaut de pouvoir l'empêcher d'appliquer strico sensu la loi); et ainsi l'empêcher de faire passer les menottes aux pauvres par ses pandores, comme le décrit si bien Marguerite Contat-Hickel, présidente de l'Assemblée Constituante, dans la Tribune du 20 avril.

Lire la suite

14:44 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mendicité, police, criminalité, conseil d'etat, isabelle rochat | |  Facebook |  Imprimer | | |

18/04/2012

Pour ne pas en finir avec la mendicité

350889605.jpgLe 10 décembre 2011, un collectif composé d’une vingtaine d’associations et de partis politiques lançait une pétition visant à abroger la loi interdisant la mendicité à Genève. Durant 4 mois, divers événements militants, festifs, politiques, ont jalonné cette campagne de récolte des signatures. Au décompte final, ce sont près de 3500 personnes qui ont apposé leur signature à cette pétition. Au-delà de l’aspect purement comptable, ce qu’il nous paraît important de souligner -dans un contexte social marqué par un climat de plus en plus délétère, anti-rom et pénalisant ses minorités- c’est le fait que cette pétition a favorisé un débat de fond sur la place de ces derniers dans notre société tout en exigeant la fin d’une loi raciste, inutile et coûteuse pour le contribuable.

Lire la suite

18:57 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mendicité, roms, police, genève | |  Facebook |  Imprimer | | |

25/02/2012

Frontière, étranger? La Classe!

urban 030.JPGGruson fait la boucherie et Unger boudine. Il y aurait donc un problème de surreprésentativité des frontaliers pour les postes de responsable d'unité de soin aux HUG, 110 frontaliers sur 165 dixit Gruson devant un parterre de cadre des HUG. Il est quand même fantastique ce désir de réequilibrage comptable de celui qui, lors de la grève des aides-soignants, comptait ses sous et n'en avait pas grand chose à faire du lieu de location de ses employés! Tout ce qu'il voulait, lui, c'était de ne pas les augmenter et que la machine-à-soigner continue à tourner. L'enseignement de cette histoire? Plus on est haut placé dans la hiérarchie, mieux on est à même de réussir son lobbying, et s'il faut pour cela instrumentaliser une frontière, très bien. Il n'y a donc pas de problème de frontière, il y a des enjeux de classes, et de places. Car si Gruson devait introduire des quotas à tous les niveaux en fonction des... résidences? nationalités? les HUG pourraient tout simplement fermer ou alors nous devrions tous et toutes devenir infirmières. Les citoyens Genevois avalent des couleuvres quand on leur désigne la frontière géographique comme source de tous leurs maux, car c'est le patronat qui engage ses employés. 1) pour maximaliser ses profits 2) pour fragmenter l'unité de ses employés. La frontière est bonne poire, elle permet de détourner la lutte des classes au profit de la lutte des places et celle-ci au profit de la chasse au frontalier, et cela, avec la complaisance et complicité des partis d'extrême droite.

Lire la suite

00:07 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frontaliers, étrangers, classe sociale, mcg, hug | |  Facebook |  Imprimer | | |

15/02/2012

Procter’s & Gamble pète dans la soie ?

Epoustouflante plateforme publicitaire offerte par la Tribune de Genève au géant américain Procter’s & Gamble dans son édition du 15 février qui annonce que le haut management opérationnel « lessive » de l’entreprise déménage avec chaussettes et culottes à Genève (pas de création de nouveaux postes locaux, donc). Mais alors, on se demande : quelle plus-value pour le Canton d’attirer la direction mondiale de la lessive avec des forfaits fiscaux s’il n’y a aucune créations de postes locaux ?

 

Lire la suite

11/02/2012

Livre à vous de voter

Livre à vous de voter! Le 11 mars prochain, nous sommes appelés à soutenir le prix unique du livre et donc, directement, la survie des libraires et des librairies. En effet, sans prix unique du livre (qui ne coûtera pas un centime en subvention ou en intervention étatique, hormis la surveillance de monsieur Prix), le service, la gratuité du temps offert par les libraires qui font la qualité non exclusivement commerçante de leur travail (mais qui a un coût pourtant) va disparaître. Sans cette loi, ces espaces de vente diversifiés, qui sont aussi des lieux de rencontres, de partages, de lectures et de créations sont à moyen terme condamnés.

Lire la suite

14:07 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, prix unique, marché, libéralisme, culture | |  Facebook |  Imprimer | | |

07/02/2012

Mort aux bastions, maire aux abois.

Un homme est mort dans les toilettes publiques du parc des Bastions le dimanche 29 janvier, d’une overdose de produits stupéfiants et d’abus d’alcool. Drame humain, drame social, drame de la précarité. Echec aussi d’un système de prise de soin, liés à l’insuffisance des moyens pour lutter contre la précarité sociale ? L’homme avait pourtant fait de nombreux séjours à Belle-idée, notamment lors des derniers trois mois avant le drame. Il en est pourtant ressorti, ni plus guéri ni plus abîmé, mais ne disposant en tous les cas pas de filets de sécurités suffisant autour de lui pour ne pas mourir gelé dans l’espace public du parc des Bastions un soir de janvier.  

Lire la suite

12:58 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : précarité sociale, bastions, indignés | |  Facebook |  Imprimer | | |

03/02/2012

Oui à la mendicité

A Genève, la mendicité est punie par la loi depuis novembre 2007, mais on devrait plutôt écrire : les mendiants sont punis par la loi; et pour être plus juste : les mendiants Roms sont stigmatisés par un édit qui fait d’une nécessité vitale un crime. Les amendes distribuées sont convertibles en jours de prison. Etre pauvre et le montrer est donc un crime puni d’emprisonnement. Par cette loi, c’est la pauvreté qui est visée, bannie de l’espace public, et le pauvre prié de s’enfermer chez lui. Et quand il n’a plus d’espace privé? Il est condamné à aller se faire voir ailleurs.

Lire la suite

14:40 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mendicité, inégalités sociales, genève, loi, roms | |  Facebook |  Imprimer | | |

05/12/2011

Indignes ou indignés? Bastion-HUG.

001.JPGPour s'indigner aujourd'hui, faut-il être indignes, retirés de la marche bien pensante, mis de côté (et il y a plusieurs manières d'être à côté, sur ce point,l'économique ne prime pas)? Les indignés, retranchés aux Bastions, sont indignes, car ils réclament avant tout ce qui ne se calcule pas, ne se monnaie pas. Aujourd'hui, réclamer cela, c'est un vrai sacrilège. Qu'exigent les indignes? Une visibilité, une reconnaissance, en somme: une dignité. Des queues de cerise, quoi! Mais ils la réclament pour tous et toutes. Pour certains, ce mouvement est proprement hallucinant ou alors anodin. Les intérêts des intéressés se moquent bien de cette revendication. Mais attention, demandez aux grévistes des HUG ce qu'il en est des rapports de force quand on touche à la dignité et qu'en plus on la monnaie et c'est un autre chapitre.

Lire la suite

29/11/2011

Limites de l'intelligible

television.jpgLa poésie l’emportera sur la télévision ou la télévision deviendra poétique, sinon il n’y aura plus qu’un individu hypnotisé qui se cherchera sans se trouver devant son écran miroir. Il n’y aura plus que des fractions, des parties, à nouveau : plus de nous, de communauté. Des êtres démembrés et jetables. La poésie l’emportera sur le prothétique, ou alors le prothétique l’emportera sur l’humain. Ecrans, gadgets, twitts et bips et tu écriras LOL au fond de ta solitude.

 

Lire la suite

18:36 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : culture, communauté, poésie, exclusion | |  Facebook |  Imprimer | | |

25/11/2011

Kit culturel éculé

IMG_0547.JPGNous ne sommes plus que dans le monde des différences.  Qu’est-ce qui nous permet de faire encore « nous », de construire une communauté au coeur des différences ? Une Culture qui nous construit, se renouvelle tout comme elle est renouvelée par celles et ceux qui la portent, en sont portés ? Dans cette communauté, peut-on rêver construire encore de la Culture, qui ne soit pas un bien de consommation ou une pièce détachée, mais une brique signifiante sur laquelle s’appuyer, faire relation ?

Lire la suite

12:37 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : culture, classe, musées, communauté | |  Facebook |  Imprimer | | |