sylvain thévoz

Sion-Servette: mettons le racisme hors-jeu!

Imprimer

73056627_10157449749036826_4998682663653998592_n.jpgSortez vos bâtons les rats sont de sortie. Voilà le message affligeant répandu en Ville de Sion avant le derby Sion-Servette de ce samedi 26 octobre. Voilà ce que peuvent produire de plus ineptes des petites affichettes A4 sorties d’une imprimante et de tous petits cerveaux. D’autres messages rappellent aussi l’heure du match et l'accompagnent d’impératifs brusques comme « honore ta ville » une phraséologie bas de plafond et dangereusement haineuse.  

 

Soyons clairs, les appels à la haine et à la violence n’ont pas leur place dans la société et doivent être dénoncés. Ce type de propos racistes utilisant le sport comme prétexte pour s’exprimer doivent être condamnés. 

Nous sommes toutes et tous concerné.e.s

Nous serions valaisans, nous aurions honte que de tels messages s’affichent sur les murs de notre ville, et que les énergumènes qui les propagent puissent se permettre de tels appels à ratonnade en prétendant parler au nom de qui que ce soit. Nous serions valaisans, nous ferions le ménage, porterions plainte, nous alarmerions du racisme affiché anonymement et de cette violence décomplexée d'une manière écoeurante. Nous ne sommes pas valaisans, mais cela ne change rien. Les crétins qui affichent de tels appels à la violence, d'où qu'ils viennent doivent être dénoncés. Il est totalement ahurissant de voir une telle violence préméditée s'étaler. et quelle que soit son origine ou/et son lieu de résidence, on se sent visé. 

Qu'est-ce qu'une ratonnade?

Une ratonnade c'est une expédition punitive ou des brutalités exercées contre des Maghrébins; des brutalités commises contre un groupe ethnique ou social. On en est là. Genève et Sion sont deux villes séparées de 160km. Réaliser le tour de force de remplacer le terme de voisin par celui de rat mérite le grand prix de la connerie.

Les violences dans et autour des stades ne cessent d’augmenter. La moitié des matchs de Super League sont le théâtre de violences. c’est le sombre bilan de la saison sportive 2018-2019. Les hooligans causent bagarres et dommages à la propriété, pour un coût toujours plus grand pour la collectivité. Confrontés à des déprédations répétées dans leurs trains, les CFF ont décidé l’année passée de cesser l’accompagnement des supporters.[1] 

Bière à la testostérone

Un groupe d'hommes, racistes, homophobes, se permet, par le fait de faire corps avec une masse, une violence décomplexée. C'est encore une masculinité nocive et une virilité crasse qui s'étale et qui incarne le fait qu'être un homme serait considérer l'autre comme un rat en lui donnant des coups de bâtons sur le crâne. Face à cette testostérone toxique, on attend davantage de préventions et de programmes prenant le problème à bras le corps plutôt que de continuer à faire payer à la collectivité des centaines de millions pour quelques excités alcoolisés. On demande des sanctions pour les contrevenants, avec une véritable collaboration inter-cantonale. 

Nous serons ce samedi à Sion au stade de Tourbillon avec nos ami.e.s valaisans et valaisannes, pas comme des rats ni pour recevoir des coups de bâton, mais pour participer à une fête et voir un match de foot. Pour manger une raclette, boire un verre ensemble, agir en frères et soeurs humains, disant non à la violence et la plaçant hors-jeu.

[1] https://www.letemps.ch/suisse/hooliganisme-chiffres-alarmants-foot-suisse

..................................

www.sylvainthevoz.ch

Commentaires

  • Bas de plafond comme tous ce qui gravite autours du foot. D'ailleurs la vrai question serait de voir ce que ça coute a la collectivité, les subventions des clubs, la construction et l'entretient des stades, les trains spéciaux, etc... parce qu'il me semble que la majorité silencieuse n'en a rien a foutre du foot et ne veut pas payer pour comme si c'était un acquis indéboulonnable.

  • bientôt un derby , et pas de balle au centre, un Libero Somaruga à l'aile gauche une dribbleuse rapide pour marquer des point dans la ligue nationale , malgré le commentateur de touche qui en pince pour l'arrière d''extrême droite; Des Cahiers de Salvan , qui dans le Calcio s’épelle Salvini n'en peut plus de subir la domination des verts sur son terrain de prédilection ,en consèquence un néo fascisme de proximité dont le MCGHI rend compte entre deux blogs signalant les hors jeux des démocrates associatifs des regroupements de solidarités et autre manifestation de soutien participatif hors du terrain pas dans les tribunes mais à deux pas.. des mineurs non accompagnés pas loin de la Praille, Lémon Blue habritant UDC à chaud

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel