sylvain thévoz

Formule 1 et sexisme à La RTS : qu'on en finisse.

Imprimer

lewis-hamilton-f1_5323533 (1).jpgPremier juin, Massimo Lorenzi, rédacteur en  chef RTS des sports expliquait au journal du 19:30 pourquoi la chaîne publique ne pouvait pas diffuser la finale de la champion's league de football entre Tottenham et Liverpool : trop cher. Monsieur sports posait un discours clair, celui du refus de l'escalade des chiffres et des coûts faramineux (on parle de 25 à 30 millions) pour diffuser un match de deux fois quarante cinq minutes. Cette somme était impossible à payer selon lui sans péjorer d'autres sports, comme le tennis, le ski, ou les jeux olympiques, sur un budget total de la SSR de 50 millions.[1] Cette position semblait sage et réfléchie, seulement voilà... 

 

Une semaine plus tard, samedi 8 juin, alors que la coupe du monde féminine de football bat son plein; que ce sport suscite toujours plus d'intérêts; que nous sommes à une semaine de la grève des femmes* et féministe du 14 juin pour davantage d'égalité; que la population prend toujours plus conscience de l'urgence écologique et sociale, la RTS nous sert sa vieille tambouille des... essais de grand prix de formule 1 au Canada, au détriment du sport féminin (Norvège-Nigeria au football ce soir là).

Sérieusement ? En 2019 : la RTS continue avec de l'argent public à nous transmettre des grands prix de Formule 1? Il n'y a pourtant pas pratique plus rétrograde, prévisible, ennuyeuse, polluante, bastion du masculinisme. La RTS, chaîne publique, s'entête pourtant à retransmettre depuis des décennies les 21(!) courses annuelles dominicales de Formule 1, y rajoutant même les qualifications du samedi. Mais qui regarde des essais de Formule 1?

Diffuser cela, c'est un peu comme retransmettre un entraînement de football, ou l'installation du sable sur un terrain de beach-volley.

Comme si la benzine ne nous montait pas assez au nez, on y rajoute la diffusion des Grands Prix de moto... 19(!) chaque année pour être exact. Dans ces sports motorisés, pas une femme à l'horizon, pas même de catégorie féminine. On retrouve uniquement ces dernières sur le podium pour faire la bise aux vainqueurs. 

Alors ok, on veut bien suivre Monsieur sports de la RTS et son plaidoyer vertueux contre l'escalade des coûts dans le football masculin professionnel, mais on aimerait surtout l'entendre sur les coûts de diffusion des sports motorisés, les coûts écologiques de ces pratiques appartenant à une autre époque... et enfin  connaître les audiences de ce genre d'exercice, avec transparence.

Chère RTS, s'il te plaît, mets toi à la page. On est en 2019. On aimerait une grille sportive débarrassée des sports machistes, sexistes, pro-pollution et que le service public arrive à diffuser autant de sports féminins que de sports masculins, afin de parvenir enfin à l'équité. Car, puisqu'il y a plus de 50% de femmes en Suisse, on s'attendrait également à ce qu'il y ait plus de 50% de sports féminins retransmis sur nos chaînes publiques.

Cher RTS, merci d’avoir envoyé Monsieur sports de la RTS prendre l'antenne le premier juin pour nous expliquer qu'il n'était pas possible de dépenser 30 millions pour un match de foot entre 22 gars.

Et maintenant, on pousse plus loin. Il serait vraiment excellent de venir communiquer sur combien vous dépensez pour des pratiques motorisées d'un autre âge, et aussi quels sont les montants dévolus au sport féminin dans le budget de 50 millions consacré au sport à la SSR, afin d'augmenter leur part. Et si cela devait être problématique : si vous nous disiez: on a plus de place sur notre grille désolé ou : on a plus d’argent; si vous deviez vous demander comment équilibrer votre budget, il se pourrait bien que ce billet vous propose quelques pistes : formule 1 et sexisme à La RTS : qu'on en finisse! 

 

[1] https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/droits-de-diffusion-de-la-finale-de-la-ligue-des-champions-les-precisions-de-massimo-lorenzi-redacteur-en-chef-rts-sport?id=10476508 

 

......................

www.sylvainthevoz.ch

Lien permanent Catégories : Humeur 12 commentaires

Commentaires

  • Bonjour, je crois que vous vous trompez de combat, car, que je sache, la Formule 1 n’est pas machiste: elle est au contraire ouverte aux deux sexes et des femmes ont déjà été pilotes dans cette discipline. Ce n’est qu’une question de talent. Par contre, la femme étant l’égale de l’homme, je ne comprends pas qu’on défende des tournois de foot masculins d’un côté, féminins de l’autre, du tennis en 3 manches d’un côté, 2 manches de l’autre, il est en effet démontré que les capacités d’endurance sont les mêmes.
    Soyons cohérents, soyons égaux, partout.

  • Visiblement vous pensez encore avec une vision duelle, les femmes d'un côté et les hommes de l'autre. C'est l'essence du combat féministe, et non du combat pour l'égalité qui va un cran plus loin. L'égalité dans le sport, ça serait d'avoir des équipes mixtes, des classements uniques sans catégories hommes / femmes, des compétitions où les deux sexes sont considérés comme égaux. Vous ne semblez pas encore avoir atteint cette étape dans votre réflexion sportive, au contraire de Lindsay Vonn par exemple qui revendiquait de concourir en catégorie masculine.

  • Visiblement vous pensez encore avec une vision duelle, les femmes d'un côté et les hommes de l'autre. C'est l'essence du combat féministe, et non du combat pour l'égalité qui va un cran plus loin. L'égalité dans le sport, ça serait d'avoir des équipes mixtes, des classements uniques sans catégories hommes / femmes, des compétitions où les deux sexes sont considérés comme égaux. Vous ne semblez pas encore avoir atteint cette étape dans votre réflexion sportive, au contraire de Lindsay Vonn par exemple qui revendiquait de concourir en catégorie masculine.

  • Fondamentalement je suis d’accord avec votre post en ce qui concerne les coûts des droits que la RTS paye, je mettrais juste un bémol à votre raisonnement environnemental. Je pense qu’un seul week-end de foot dans le monde a certainement plus d’impact par le nombre de spectateurs qui se déplacent en véhicule privé que toute une saison des sports motorisés retransmis par la RTS. Quant au sexisme on a déjà répondu....

  • Cher Sylvain,
    Vous savez que la tsr répond aux attentes d'un public, âgé, qui regarde la f1 depuis des décennies, comme moi motus sur fr2.

    Mais que diriez-vous de poser la vraie question qui dérange:
    Le parlement doit élire un.e nouvel.le juge au Tribunal fédéral dans la cour chargée de statuer sur les litiges de discriminations. Le poste revient à la gauche... qui propose d'élire un homme! C'est juste incroyable: la gauche propose d'élire un ... homme le jour de la grève des femmes au poste qui pourrait tout changer!

    https://www.parlament.ch/press-releases/Pages/mm-gk-2019-06-06.aspx

  • L'intérêt du football féminin est faible sauf dans quelques pays comme la France uniquement question mondial ou les USA.

    Il ne s'agit pas de sexisme, mais de la représentation de sport mineure avec une Suisse absente.
    Si il y avait eu un championnat du monde de gymnastique ou un événement avec des suissesses, la F1 n'aurait pas passé.

    Le grand problème avec l'idéologie de l'égalité, est que tout moyen est utilisé pour montrer que la femme est une victime, avec de la mauvaise foi à répétition. Personne n'est dupe du pourquoi : les élections.

    Quant à la F1, c'est à la RTS de s'y retrouver financièrement. La dictature écologique sur des choix comme celui-ci, rien de pire pour énerver le citoyen face à l'écologie.

    Vous voulez parlez d'écologie ? Eh bien, Genève et sa politique de croissance sans contrôle que les socialistes/Verts approuvent, est une catastrophe. Critiquer la F1 ou sport mécanique, qui d'ailleurs ne m'intéresse pas, c'est se faire écolo à moindre frais, en fermant les yeux sur les problèmes réels.

    L'écologie de pacotilles, c'est la spécialité des socialistes et des Verts. La droite, c'est pire, mais j'attends mieux des socialistes et Verts.

  • Claire N et Motus, Bravo pour votre commentaire, il résume bien ma pensée. J'ajouterais qu'en terme de droits de diffusion, les contrats se discutent des mois voire des années à l'avance. L'engouement du mondial de foot féminin est certainement une très bonne chose mais qui aurait parié sur cette discipline il n'y a que 5 ans ?
    et franchement, la gauche et son opportunisme électoral et sa bien-pensance de façade, vous êtes fatiguants

  • Cher monsieur,
    Vous semblez ignorer que depuis des années les formules 1 sont des hybrides et la recherche sur ces technologies font baisser la consommation de carburants fossiles sur la voiture de monsieur Tout-le-monde.

    Mais quand on n'aime que le foot, évidemment on critique les autres sports.

    Il n'y a pas si longtemps, la RTS préférait diffuser les matchs d'Echallens en 18e ligue, plutôt qu'une manche de championnat de monde de motocross organisée à Genève : ne vous inquiétez pas, faute de soutien cette organisation a disparue, par contre le FC Echallens se porte bien ... :-(

  • Comble de l’ironie je m’aperçois que le GP du Canada est diffusé en différé pour laisser la place au foot... par contre quelle stupidité, qui va regarder une course en différé?

  • Une seule question. Est-ce à cause de la RTS que les élus sois-disant égalitaristes ont oublié de proposer un écran géant à celles et ceux qui le désiraient pour suivre ladite coupe du Monde ?

    J''ai un scoop pour vous. Je discutais samedi avec une institutrice et sa fille, en études à l'école hôtelière de Lausanne. Elles étaient totalement contre la grève des femmes le 14 juin. Deux générations disctinctes pourtant.

    Alors ne pensez pas que toutes les femmes ont besoin de l'aide de quotas humiliants pour réussir.

  • Ce n'est pas la grève des femmes mais uniquement la grève des femmes socialistes, khmers verts, extremes gauchos ou autres paumées. Les femmes sensées ne perdent pas leur temps dans ces débilités !

  • Mr Thévoz mais quels raccourcis et manque d'analyses...

    Rebondir sur le succès (?) de mondial de foot féminin et l'opposer à la F1, c'est d'un réducteur.

    Contrairement à vous et autres politiciens, tout le monde ne peut pas sauter à pieds joints sur chaque événement pour tenter de grapiller des voix aux prochaines élections. On ne peut pas décider d'une minute à l'autre de diffuser telle ou telle discipline.
    Et que connaissez-vous de l'audience de ces sports ? combien la RTS paie pour les diffuser ? combien de temps à l'avance sont-ils discutés ?

    Mais on aura bien compris tout ce qui vous intéresse c'est que le foot féminin soit diffusé, on voit bien là que vous détestez les enfants syriens qui meurent sous les bombes.

    Ben oui car voue ne proposez pas que les droits de diffusion de la F1 reviennent à des ONG qui aident les plus démunis, car vous n'aurez aucune voix en plus.

    Vous voyez comme c'est simple d'être manichéen, obtus et un poil de mauvaise foi. Un peu comme votre confrère Rémi P. qui s'est empressé de censurer une affiche cette semaine. Où était-il lorsque le l'UDC nous vomissait sa haine de l'autre campagne après campagne avec des affiches innommables ?
    Bref , votre article sent très fort l'effort électoraliste opportuniste et ne propose rien en terme sociétale. Un élu de gauche en résumé

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel