sylvain thévoz

au silence fécond

Imprimer

649CF2BD-DA7F-474F-B5E2-EFDB14398DC8.jpegA ce qui met au monde et redonne vie chaque jour 

A ce qui met en chemin, laisse ouvertes les voies

A ce qui ne juge ni commande, ne critique ni ordonne.

 

 

 

 

A ce qui est touché mais ne blesse pas

critiqué mais ne critique pas

A ce qui se tient au coeur, étant extérieur

reste au creux de la tête sans toucher l'indépendance.

 

A ce qui brûle.

 

A ce qui vient en aide.  

 

A ce qui connaît intimement la douleur

sans en faire une histoire personnelle.

A ce qui vit l'injustice, la torture et la soif 

et choisit sans subir de croire et lutter encore.

 

A ce qui ne vient pas. 

 

A l'économie de toutes choses 

Au miracle de la parole

Au splendide d'être libre 

A la puissance de la nudité 

A la fragilité d'aimer.

 

A ce qui se rencontre dans la rue

chaque jour et chaque nuit aussi 

se salue silencieusement.

 

Au silence vivifiant 

au silence fragile

aux maquettes rafistolées. 

 

A ce ce qui se perd

A ce qui se croise.

 

Au silence fécond

A ton être qui l'habite. 

 

 

 

 .............................

www.sylvainthevoz.ch

Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.