sylvain thévoz

21/12/2018

nativité

6517765F-351F-49C0-B92B-6FFE5755C2C1.jpegCe qu’elle reçoit elle ne l’a pas demandé

elle regarde le ciel et son ventre

et son ventre puis le ciel

ce qui lui arrive elle le compare  

au fait de tenir son poing fermé  

l’ouvrir et découvrir une pièce d’or dedans

sans comprendre ni pourquoi ni comment

elle est arrivée là.

 

Ce qu’elle donne, elle ne l’a pas choisi

elle regarde les gens, les affiches dans la rue

son ventre s’arrondit

un ange est passé, il rend la lumière neuve.

 

Elle n’a pas entendu la parole, ni senti passer le vent

pas retenu l’annonciation

c’est plus compliqué sans sous-titres adéquats

sans trompettes ou langue des signes

ce n’est pas comme au cinéma.

 

Comme une soustraction, un effacement   

porter cet enfant agrandit l’espace en soi

elle voudrait dire miracle mais elle dit bonjour

bienvenue toi

ce qu’elle reçoit, elle ne l’a pas demandé

ce qu’elle accueille, elle ne l’a pas cherché.

Ce qu’elle va vivre, elle ne sait pas.

14:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.