sylvain thévoz

27/05/2017

Un mémorial en mémoire de Nelson Mandela à Genève qui nous fait honte (ou devrait nous encourager à agir)

index.jpgNous avons, à Genève, un fort épuré mémorial tout neuf (2015) en hommage à Nelson Mandela voulu par le Grand Conseil Genevois. Ces jours, pourtant, nous en avons honte. Et pourquoi en avons-nous honte ? Parce que Nelson Mandela a toujours répété :  "Nous savons trop bien que notre liberté n’est pas complète sans la liberté des Palestiniens" Et alors que nous vénérons quotidiennement l'icône du prix Nobel (en oubliant le condamné à perpétuité pour 'terrorisme'), à ce jour 7000 palestinien-ne-s sont en prison, leur détention violant de règles de droit international, et plus de 1000 en sont au 40e jour de leur grève de la faim. Ces derniers risquent leurs vies pour dénoncer des abus de droits et dénis de justice, défendant des valeurs qui sont les nôtres : la liberté, le respect du droit, l'indépendance et la justice. Un mémorial de Mandela à Genève ? Sommes-nous vraiment dignes d'honorer la mémoire d'un tel homme si nous sommes incapables d'endosser ses combats?

 

 

Les tortures se poursuivent contre les prisonniers en grève de la faim

Les droits des prisonniers sont bafoués. Leur vie ne tient qu'à un fil. Un grand nombre d'entre eux sont actuellement transférés des prisons vers d'autres centres, pour être nourris de force ou isolés afin de casser le mouvement.[1] La répression s'abat avec force sur les prisonniers. Des témoignages répétés de torture et d'abus sont relayés. Est-ce que l'on en parle ? C'est silence radio dans les media. Pourquoi?

Mandela s'est toujours tenu aux côtés du peuple palestinien qui s'est toujours engagé aux côtés du peuple sud africain. Genève a un joli monument à la mémoire de Mandela mais ne se prononce pas sur ce que Mandela a dénoncé toute sa vie. Troublant.

 

Afrique du Sud - Palestine : même combat

Aujourd'hui, la condition des prisonniers palestinien est pire que celle des détenus en Afrique du Sud dont faisait partie Nelson Mandela. C'est Sunny Sigh qui l'affirme. Ancien détenu, il a passé dix ans à Robben Island pour son engagement au sein de l'aile militaire de l'ANC.[2] Que dit-il aujourd'hui ? Que les demandes des prisonniers palestiniens sont les mêmes que celles des prisonniers de l'ANC à l'époque. Ils mènent une lutte pour des habits, des couvertures, des médicaments, le droit à avoir des visites. Bref, ils luttent pour leur dignité humaine. Il ajoute : "nous étions battus par nos gardes, mais nous n'avons jamais expérimentés le type de torture et d'abus que dénoncent les palestiniens." Il accuse le comité international de la croix rouge d'avoir fermé les yeux sur des pratiques en Afrique du Sud, et redoute que la même chose n'arrive aux prisonniers palestiniens aujourd'hui.

Avoir un mémorial en mémoire à Nelson Mandela à Genève devrait nous faire honte, ou plutôt nous encourager à agir, en demandant des comptes au CICR pour sa passivité et son silence sur la question des prisonniers palestiniens (oui oui, je sais on nous dira que le CICR se tait pour agir en sous-main... ). Le CICR, aujourd'hui, est mutique sur les tortures et déplacements de prisonniers palestiniens et les violations des droits des prisonniers. Parce que les USA, soutien d'Israël, sont l'un de ses plus grands pourvoyeurs de fonds?

Enfin, ce mémorial devrait nous encourager à agir sur le Grand Conseil et le Conseil d'Etat, pour que, s'ils n'osent se prononcer sur ce qui est en train de se passer en Israël, avoir un peu de courage politique et qu'ils retirent ce mémorial. Car si eux l'ont voté, il nous couvre de honte, par son décalage avec l'action de ce Canton en regard des valeurs qu'il prétend honorer.   

Le deux poids deux mesures n'a jamais apporté la paix

Nous aimons la liberté, nous aimons la vie, et nous en jouissons. Comment pouvons-nous accepter qu'elle soit niée et foulée aux pieds par un Etat qu'il faut bien appeler "ami", puisque nous lui achetons des drones, lui déroulons le tapis rouge et y envoyons notre ballet du Grand Théâtre en parade? Mais que vaut cette amitié avec un Etat qui ne respecte pas les conventions de Genève ni les droits humains ? Et si elle vaut tripette, comment rappelons-nous cet ami à ses obligations? Se taire alors que les droits humains sont foulés aux pieds n'est qu'une triste conjonction d'intérêt, de logique économique, ou de croyance dans la loi du plus fort où éthique, engagement et droits humains passent à la trappe.

Se taire maintenant, c'est être indignes de l'héritage de Nelson Mandela

Alors soit nous arrêtons de prétendre honorer la mémoire de Madiba, en reconnaissant que l'on ne comprend rien à sa lutte, aux moyens qu'il a employé pour la faire triompher, - alors qu'ils sont exactement les mêmes que ses frères emploient aujourd'hui en Palestine -, soit nous agissons pour peser dans la balance et demandons des comptes aux institutions dont nous sommes si fiers à Genève pour qu'elles agissent en faveur des prisonniers de la paix et de la justice.

18739842_10155165115336826_5436370362299452000_n.jpgPour conclure, cela fait réfléchir d'observer le mémorial  offert par l'Afrique du Sud à l'autorité Palestinienne à Ramallah et de constater deux choses. 1) Son incarnation 2) Son caractère engagé. Et de le comparer avec l'oeuvre éthérée et anonyme de Genève. Parfois l'art raconte aussi beaucoup de choses...

Alors il n'y a pas mille chemins. Il y en a deux. Celui du silence et de la complicité ou celui de la parole et de l'action. Soit on s'inspire du combat de Mandela pour le mener à sa suite, soit on s'en fout. Et si l'on s'en fout, virons ce mémorial qui nous rend ridicule en plus de nous faire honte.

Un arbre à la place, ce sera mieux, et plus vivant. 

     

 

 

 

[1] http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.791766

[2] https://electronicintifada.net/blogs/adri-nieuwhof/israel-treats-prisoners-worse-apartheid-says-robben-island-veteran

 

..........................

www.sylvainthevoz.ch

07:14 Publié dans Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Sans doute imaginé par un ami d'ami d'un de nos politiques, nos politiques ont beaucoup d'amis à qui ils doivent rendre service, nos parc sont pleins de sépultures moches/moches, pour remercier, qui et pour quoi?

Écrit par : dominique degoumois | 27/05/2017

Répondre à ce commentaire

C'est effectivement une honte de soutenir l'ANC et le Hamas.

Écrit par : Kampfbereit | 27/05/2017

Répondre à ce commentaire

N'oubliez pas que la communauté LGBT vit en toute liberté dans l'état d'Israël que vous détestez tant. Par contre être une personne homosexuelle, transsexuelle, lesbienne dans les territoires palestinien est une autre affaire......

Écrit par : mark-o | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.