sylvain thévoz

19/05/2017

Trump en goguette : gare aux dégâts

Donald Trump se rend pour un voyage de 8 jours au Moyen-Orient et en Europe. Qu'en attendre? Pas grand chose. Si ce n'est, malheureusement, des dégâts.

 

Un éléphant déboule dans des magasins de porcelaine. Ryad, Jérusalem, Bethléem, Rome, Bruxelles, la Sicile. Le président américain va rencontrer au pas de charge le roi Salmane, le pape François, Netanyahu, Mahmoud Abbas. Il promet un appel à l'Islam depuis la capitale saoudienne devant une cinquantaine de dirigeants de pays musulmans, une visite au mur des lamentations à Jérusalem au passage et une rencontre à Bethléem avec le responsable du Fatah. Enfin, une viste au Vatican pour l'ascension.

Un redneck en roue libre

Le président va enchaîner les lieux symboliques et chargés d'histoire, lui dont l'ignorance crève l'écran et dont la sensibilité et la finesse semblent faire cruellement défaut. Il évite au passage soigneusement l'Iran, alors qu'un nouveau président y sera élu ce vendredi et que le pays oscille dans sa révolution.[1] De toute façon, les américains n'ont jamais rien compris à l'Iran. Il n'y a aucuns espoirs que cela ne change avec Trump.

Le président américain va, à la vitesse de l'éclair, faire le tour des problèmes du moyen-orient, y mélanger allègrement business, politique et religion. Il faut se préparer au pire. Au mieux il suscitera de l'incompréhension, si tout va pour le mieux, de l'indignation. Le pire ? Personne ne peut l'envisager.

La tentation du pire

En difficulté aux Etats-Unis, Trump va-t-il chercher, par une provocation supplémentaire, de la surenchère, ou alors, par maladresse, à faire oublier ses déboires intérieurs avant de revenir à Washington? Le bonhomme nous a habitué à ne plus pouvoir distinguer entre choix ou hasard : stupidité et maladresse étant intimement liés chez lui.

Alors que l'été arrive, que les trajets des bateaux de réfugiés cherchant refuge en Europe vont augmenter, que les inégalités migratoires et éco-sociales demeurent l'enjeu majeur de notre siècle, nous n'y trouvons pas de solution viable. Qu'un président adepte de murs et de frontières bouclées s'élance pour traverser en avion en 8 jours dans un sens puis dans l'autre la Méditerranée, en jouant à saute mouton d'un pays à l'autre, fera transpirer tout son staff, pour notre part ça nous glace.   

8 jours pour faire le tour des principaux problèmes du monde. Insuffisant pour prétendre régler quoi que ce soit, mais bien suffisant pour en créer de nouveaux. Trump en goguette : gare aux dégâts.

Il ne nous reste plus qu'à espérer que le vilain farceur loupe son vol au départ de Washington ou qu'il demeure coincé à quelque frontière. Qu'il trouve son chemin de Damas, que quelque chose lui tombe dessus : bref, un miracle quoi.

C'est bien maigre, face à l'état du monde, qu'espérer un miracle pour la tournée de Trump.  Il nous reste à écrire, à agir, pour une limitation des dégâts...

 

[1]http://www.liberation.fr/planete/2017/05/18/rohani-contre-raisi-le-pragmatisme-face-a-l-ordre-ancien_1570572

 

....................................

www.sylvainthevoz.ch

 

11:34 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : trump, . usa | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

J'ose pas penser à l'angoisse de son staff...
Trump c'est Lagaffe version bête et méchante.

Écrit par : Pierre Jenni | 19/05/2017

Répondre à ce commentaire

C'est l'erreur que commettent nos médias et que vous ne faites que reproduire : Considérer M. Trump comme un crétin inculte.

Pour ce qui est du moyen orient, il ne fait que poursuivre la politique des USA depuis la révolution iranienne en 79. Rien de nouveau sous le soleil : Les pétro-monarchies sunnites et Israel sont des alliés, l'Iran & Hezbollah & chiites & baasistes sont des ennemis.

Quant à la dernière polémique Russo-Trumpienne, elle témoigne de la haine viscérale des média mainstream US, qui n'ont toujours pas digéré la défaite de Hillary.

Écrit par : jacphil | 19/05/2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Thévoz,

Il n'est que trop évident que vous propagez la haine contre le président des USA. Alimenté par la propagande des néoconservateurs, vous n'avez pas compris que Trump est le dernier rempart contre une guerre nucléaire sous forme d'une frappe "préventive" contre la Russie. Il semblerait que les affaires du monde soient trop complexes pour des gens comme vous.
Voilà qui devrait vous réjouir:
http://phibetaiota.net/2017/05/mongoose-robert-mueller-the-neo-con-who-covered-up-for-dick-cheney-on-911-now-assigned-to-execute-donald-trump/
Vive la guerre donc.

Écrit par : révolution | 19/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ce voyage pourrait bien etre le prélude a une guerre contre l`Iran en 2019 car Trump va avant tout rencontrer les deux ennemis mortels de l`Iran que sont Israel et l`Arabie Saoudite et vendre a ces derniers pour plus de deux cent milliards de dollars d`armement...

Écrit par : Jean Jarogh | 19/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ca ferait peut être plaisir à jacphil de savoir qu'on est du même avis que lui. (égoïste).

Écrit par : norbert maendly | 19/05/2017

Répondre à ce commentaire

Aie je crains le pire: Le moyen orient a feu et a sang, des réfugiés qui se noient dans la méditerranée pendant d'autres qui crée un bidonville a Calais, des taux de chômage effarant en Europe, des attentas, le brexit etc...

Ah ben non, c'est déjà fait, et y a même pas eu besoin de Trump pour ça.

Écrit par : C. Martel | 19/05/2017

Répondre à ce commentaire

Hello Topo, au lieu de parler de M. Trump, intéressez vous au dimanche de votation en Suisse. Les tarifs TPG vont pas augmenter, le NON est passé pour la 3ème fois. La maison des associations ne pourra pas ramasser 16 millions et surtout les bernois n'ont pas voulu payer 100 millions pour les mineurs illégaux. Les suisses deviennent moins cons et surtout....moins riches.

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Berne-dit-non-au-credit-de-100-millions-pour-l-asile-30500968

Écrit par : mark-o | 22/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.