sylvain thévoz

16/01/2017

Sauvons la librairie Le Parnasse !

14500607_1644524315838891_1622368717071911245_o.jpgLa Librairie Le Parnasse existe à Genève depuis 1978. Elle est installée à la rue de la Terrassière depuis 10 ans et n'a cessé depuis sa fondation de défendre avec foi et enthousiasme le monde du livre. Durant l'année 2014/2015, une rénovation de grande envergure a eu un sévère impact sur l'activité de la librairie, l'obligeant à exercer dans une surface réduite de plus de moitié.

 Contre vents et marées, la librairie a tenu bon, et depuis quelques mois recherche activement des fonds auprès de diverses sources de financement pour se remettre à flots et poursuivre son activité de librairie tout en innovant et lançant de nouveaux projets variés; conserver au centre-ville un espace de rencontre, de débat et d'échange, permettre à de nouveaux auteurs et d'autres confirmés de continuer à se faire entendre et nourrir une langue commune.

 

14463300_1641406209484035_7085427346997129408_n.jpgRôle et importance des librairies

Le Parnasse défend une offre en littérature et poésie suisse, italienne et autres, en psychologie. Une association de soutien a vu le jour en mars 2015, suivie suite à la première AG de mai 2016 de la constitution d'un petit groupe de soutien inspiré et militant: les Amis de la Librairie Le Parnasse [1].

Dynamique et joyeuse force d'action et de proposition, destinée à soutenir la librairie à laquelle ils sont attachés et qu'ils considèrent comme un lieu essentiel devant être défendu.

Pour rappel, le prix unique du livre en Suisse, malheureusement refusé au niveau national en 2012, a été plébiscité à Genève et dans toute la Suisse romande. Les librairies sont des lieux essentiels pour mettre en avant le travail des éditeurs et faire vivre une chaîne du livre qui passe par les imprimeurs, les auteurs, les diffuseurs de moyenne et petite taille.

A quoi bon défendre une littérature et fournir des soutiens à l'écriture en Suisse, si les points de vente disparaissent? Il n'y a pas de littérature sans livres, et pas de livres sans lieux pour les feuilleter, les acheter, c'est-à-dire, sans librairies.

 

 

14433055_1641405739484082_121424854665129537_n.jpgSoutien participatif!

Un weekend de soutien et de récolte de fonds pour la Librairie Le Parnasse a eu lieu les 24 et 25 septembre derniers[2]. Durant deux jours, de nombreux auteurs-autrices on lu, échangé, débattu et rappelé l'importance de la librairie.

Aujourd'hui, les amis du Parnasse lancent un projet de financement participatif, afin de donner un bol d'air à la librairie et lui permettre de continuer à jouer son rôle de poumon culturel.

Pour soutenir, et préserver cette librairie genevoise fondée en 1978, c'est très simple, il suffit de cliquer sur le lien suivant : https://wemakeit.com/projects/j-aime-ma-librairie et choisir des contreprestations ou faire un don pour la librairie.

 

On pourra ainsi acquérir un poster inédit de Tom Tirabosco, d'Aloïs Lolo ou de Pierre Wazem, recevoir des livres, ou disposer de la librairie le temps d'une soirée, pour marquer son soutien à un lieu, un esprit, de Genève! [3] 

 

[1]https://www.facebook.com/Les-Amis-de-la-Librairie-Le-Parnasse-1610123992612257/?fref=ts

[2]http://www.tdg.ch/culture/livres/La-librairie-Le-Parnasse-fait-la-fete-et-crie-a-l-aide/story/18767139

[3]https://wemakeit.com/projects/j-aime-ma-librairie

 

..................................

www.sylvainthevoz.ch

 

09:38 Publié dans Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.