11/11/2016

Au plus grossier dénominateur commun

 

R comme résistance

Résistance au clapet de la haine, au mépris, au désir de puissance.

A la langue molle, qui colle et ne choisit plus, ne parle plus d'elle-même.

A la langue qui sèche, celle qui lèche.

 

A la langue putassière ou pâteuse, aux reflux, rejets et masques hideux.

Aux clapiers et terriers fumeux, aux territoires de délégation silencieuse.

A la langue du clan, des débilités congénitales, des ethnies aux nostalgies coloniales.

 

R comme résistance

Résistance à la dérégulation complète, aux lois du marché qui bradent, dévalorisent, sous-traitent, mettent aux enchères, au chômage ceux qui y ont cru.

A poil les plus précaires, au trou les plus à poil et sur I-pad tous les autres!

Tu as bien servi kleenex: aux chiottes maintenant ! La loi du rendement, après 20 ans de boîte, 3 semaines de stage non payé, sans pouvoir prendre tes affaires, sur le trottoir sans comprendre ce qui t'arrive et pourquoi ceux qui te courtisaient te virent comme un malpropre, avec le sentiment maintenant de t'être fait bien baiser... et que celui qui sourit vienne te montrer ses propres dents en face.  

La question est : vas-tu te laisser tétaniser par cela?

 

Résistance à la diarrhée médiatique, à ce qui liquéfie la pensée, glisse trop bien dans les tuyaux.

Résistance au désir de vaincre, à l'encrassage des neurones, aux distractions complètes, aux grumeaux et au lait caillé. 

Résistance aux cercles satisfaits -félicitations permanentes- qui se protègent et consolent parmi,

se font écrire leurs textes par d'autres et répètent en boucle le même discours, une main sur le coeur ou l'épaule.

 

Aux retourneurs de veste: ils te font les poches dans un sens puis dans l'autre.

Tu leurs achèterais encore du tissu? 

 

R comme résistance

Résistance complète au mouvement complet de déshumanisation de l'Homme, à la marchandisation de l'être, à l'indifférenciation des pommes, aux rouages de l'indifférence.

Résistance aux discours de haine, aux formules creuses, aux postures de mode, à toutes les complaisances.

A ceux qui viennent habillées comme des révolutionnaires pour remplir leurs bidons,

vider les fontaines comme tant d'autres.

 

Résistance aux grands titres, aux notes de bas de page.

A tout ce qui n'est pas dans le corps du texte.

A ce qui passe très loin de ta portée, porte à lâcher l'action ici même.

 

Résistance aux discours des caporaux, des moralistes, des majoritaires.

 

A l'effroi des masses, à l'effet de troupeaux, au rassemblement autour du plus grossier dénominateur commun.

 

Résistance à l'ignorance, aux additions des calculateurs, aux soustractions des manipulateurs, à l'égalité médiocre.

A la pâte à pensée, à l'identique pâte à modeler.

A la puissance de séduction, désolation morbide.

 

R comme résistance

Résistance à chouiner, à couiner, ronronner dans le lard, être spectateurs ou poulet frit.

Résistance à la mise à distance, hors de l'action, au refus de prendre part, à l'abstention. 

A abandonner le terrain, à céder sur les mots, à la tentation des pitres. 

 

Entrer dans les choses, comme on rencontre les êtres.

Entrer en dissidence.

 

Elle vient l'époque du grand tamis, ou tout ce qui n'a pas de forme, de figure ou de cri,

tout ce qui ne dépasse pas, ne sera pas uni, sera englouti.

 

A l'aspiration nihiliste. 

R comme résistance, comme l'air que l'on expire. 

 

 

 

..................................................

www.sylvainthevoz.ch

 

 

07:49 Publié dans Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : politique, partisan, résistance, air du temps, temps de vivre, vie debout | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

"Résistance à la dérégulation complète, "
La meilleure résistance s'appelle: PROTECTIONNISME.

Écrit par : Charles | 11/11/2016

Genève, cette ingrate, ne vous mérite pas. N'y perdez plus une seconde alors que toutes ces peuplades d'Amazonie sont en suspension dans l'attente de votre advenue. Allez, partez vite et sans vous retourner accomplir ce destin à votre mesure qui vous est promis.

Écrit par : Giona | 11/11/2016

"Résistance à la diarrhée médiatique, à ce qui liquéfie la pensée, glisse trop bien dans les tuyaux"

Excellent, vous n'imaginez même pas comme je suis d'accord avec vous sur ce point là !

Écrit par : Eastwood | 12/11/2016

R comme Républicain....
R comme Révolution conservatrice....
R comme Robert Ménard....
R comme ....

Écrit par : mark-o | 17/11/2016

Les commentaires sont fermés.