sylvain thévoz

03/07/2014

Genève entre mythe et réalité

xc.pngSommes-nous trop sur terre? L'impôt est-il un cadeau ou un fardeau ? Pour vivre à Genève faut-il forcément aller habiter en France ? Est-ce nécessaire de construire une autoroute à 4 voies dans la rade? A quoi sert la culture, coûte-t-elle trop chère? Voilà quelques unes des questions abordées sérieusement mais sous l'angle de l'humour et avec esprit dans ce numéro 34 du journal Causes Communes.



L'humour une question sérieuse

Genève, entre mythe et réalité, se ment-elle à elle-même? Une Genferei, c'est bien un déni de réalité ; un mythe local qui mûrit jusqu'à devenir une bourde reconnue loin à la ronde, fruit coûteux et ridicule, non?

Parce qu'à force de se raconter des histoires, on finit par ne plus trop savoir ce qui est vrai ou non. Parce qu'à force d'entendre des salades, on a du persil qui pousse dans les oreilles. Parce que si on n'entend pas ce qui se dit, on ne voit plus ce qui se passe. Causes Communes fournit le coton tige pour les esgourdes et le liquide pour se nettoyer les mirettes.

Le mythe: une réalité comme une autre?

Dans ce numéro, Causes Communes a choisi d'affronter les mythes qui mitent notre quotidien, de les rapporter aux faits. De partir des préjugés, des clichés, pour les démonter, les ramener à leur perspective véritable. Si la religion était l'opium du peuple, aujourd'hui, le mythe c'est du crack! Il y a de gros dealers au Grand Conseil comme au Conseil d'Etat, dans les travées du Conseil Municipal. Ils vendent une petite drogue bon marché; on en devient vite dépendant. Ce numéro se veut un antidote, un joli kit démocratique contre les mythomanes, les nécromanciens et bonimenteurs du type: Moi je nettoierai les Pâquis en 30 jours...    

Combien rapporte l'impôt?

Dans ce numéro, la croyance que nous sommes trop sur terre est démontée. Les raisons du manque de constructions dans le canton sont éclairées. Saviez-vous que Genève n'est de loin pas la Ville qui paie le plus d'impôts ? Au passage, combien rapporte l'impôt à chaque contribuable? Genève, si elle soigne sa magnifique apparence de carte postale, avec une qualité de vie reconnue, a des taux de pollutions de l'air et sonores ahurissants. Réalité?

La place laissée aux cyclistes, aux usager-e-s vulnérables de la route les oblige à rouler sur les trottoirs. Réalité? Comment réduire la pollution de l'air et sonore dans la Ville en augmentant la mobilité ? Vous croyez vraiment que le MCG dénonce les frontaliers responsables de dumping salarial? Mythe! Qu'en est-il du tunnel miracle de l'UDC sous la rade pour réduire le trafic? Un mythe! 

La réalité c'est comme à la télé mais en plus compliqué

Les expatriés: une race à part? Les journalistes: des flatteurs serviles? Poser la question, ce n'est pas y répondre. La réalité est complexe, c'est bête, dommage, mais c'est ainsi. Et ce n'est pas parce que c'est plus complexe que ça doit être abscon non plus. Ce numéro engagé offre des arguments pour alimenter les débats et enjeux d'aujourd'hui.

Contre les mythes les vampires et les mites, oubliez l'ail, la superstition ou la naphtaline, lisez le Causes communes! C'est gratuit. Et ce jeudi 3 juillet dès 18h30 au Vieux Martin, on vous offre même l'apéro!

A ce prix là, vive la réalité, elle fait rêver. 

causes communes,genève,mythe,réalité,parti socialiste,sandrine salerno,sami kanaan,olivier amrein,olga baranova,olivia bessat,grégoire carasso,sarah crettaz,roger deneys,coline de senarclens,julien dubouchet corthay,olivier gurtner,virginie keller,caroline marti,albane schlechten,sylvain thévoz,virginie studemann-wathier,nicole valiquer grecuccio,thomas wenger,cathy day,pascal décaillet,isabelle ducret,jean firmann,doris leuenberger,atelier supercocottes,.Causes Communes, journal du parti socialiste Ville de Genève, numéro 34 Genève entre mythe et réalité ce sont : 

Sandrine Salerno, Sami Kanaan, Olivier Amrein, Olga Baranova, Olivia Bessat, Grégoire Carasso, Sarah Crettaz, Roger Deneys, Coline de Senarclens, Julien Dubouchet Corthay, Olivier Gurtner, Virginie Keller, Caroline Marti, Albane Schlechten, Virginie Studemann-Wathier, Sylvain Thévoz, Nicole Valiquer Grecuccio, Thomas Wenger.     

Invité-e-s :Cathy Day, Pascal Décaillet, Isabelle Ducret, Jean Firmann, Doris Leuenberger.

Illustrations: Aloys Robellaz

Graphisme: Atelier Supercocottes



Les commentaires sont fermés.