sylvain thévoz

13/05/2014

Protège ta jouissance comme toi-même

teaser_ring_bestellen_fr.jpgElle est belle cette nouvelle campagne de prévention contre les infections sexuellement transmissibles de l'office fédéral de la santé publique. Elle est esthétiquement aboutie, puissante, jouissive. Surtout pas moralisatrice, ou punitive, elle ne vise pas à faire peur mais donne envie. Envie de faire l'amour, envie de se protéger, envie d'explorer, de ne rien regretter. Ouverte à toutes les classes d'âge représentant les diverses orientations sexuelles, elle est un chant à la diversité et à la beauté des corps humain, de leurs relations entre eux. Un clip de campagne, sur l'air de "Non je ne regrette rien" d'Edith Piaf, donne envie de faire l'amour, oui, de se protéger, oui, tout simplement. On en viendrait presque à se demander s'il ne faudrait pas s'inspirer de ce type de campagne pour lutter contre les abus du tabac et de l'alcool. Peut-être bien que l'amour de la vie est un moteur plus fort que la crainte de la perdre et la non-diabolisation d'un comportement le moyen le plus sûr d'éviter les transgressions et les conduites à risque.


16b3210b3c657e6c893ac779b170a1f4.jpg

Deleuze et Spinoza en jouissent

Le message de la campagne n'est pas pour autant fleur bleue. Il s'agit bien, au final, de montrer les corps, appeler un chat un chat, de pousser à se couvrir. A la base de cette campagne: une étude qui révèle que près d'un suisse sur trois à des regrets au sujet de sa vie sexuelle. 18% pour avoir eu une relation avec le mauvais partenaire, 18% des relations non protégées, 6% sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool. Le message est un mélange de prévention et de responsabilité basé sur le respect de soi. Si tu ne veux pas avoir de regrets, prends soin de ton corps, choisis avec qui tu couches, et comment. Et si tu veux continuer de jouir encore, et encore, protège-toi. Protège ta jouissance, prends soin de ton corps. Presque une phrase prophétique: protège ta jouissance comme toi-même. Spinoza doit se rouler de plaisir dans sa tombe. Je suis sûr qu'il aime que conatus et cunnilingus se frottent dans une même puissance de vivre. Deleuze ne se ronge plus les ongles. Le désir refait surface pour conserver et même augmenter la puissance d'être, porter des agencements singuliers. Une homme une femme, deux hommes deux femmes, un homme, un homme, un homme, qu'est-ce que ça peut bien faire? 

c87bb2229d.jpg

Le genre c'est bien, le sexe c'est mieux

Face à tous les remous autour du mariage pour tous, les polémiques sur les femmes à barbe ou les femmes qui portent la culotte, qui couche avec qui et comment (franchement, qu'est-ce que l'on en a à foutre) cette campagne replace au coeur du débat l'enjeu du sexe, de la protection de soi et des autres, de la santé publique. Ouste les mythomanes réactionnaires. Le genre c'est bien, le sexe c'est mieux! Rien de tabou, rien de sale ici, juste des corps qui s'embrassent dans une lueur claire; le rose est partout: les sexes se touchent, en jouissent. Pas de quoi rassembler des milliers de personnes dans la rue, non. Cela se déroule au quotidien, partout, tout le temps, à bas bruits ou à grands cris. Et la diversité est reine. Quand on découvre ces corps sans leur apparat culturel, on voit simplement une peau de bête nue et mortelle qui fait l'amour et qui en jouit divinement.  

teaser_casting_fr.jpg

Un casting de rêve

Bouquet final, cette campagne de l'OFSP propose un casting pour les personnes s’identifiant au message de la campagne et souhaitant le montrer ouvertement. Il leur suffit d'envoyer deux photos, une de plein pied et l'autre de face (corps et esprit réunis) seul ou en couple pour qui sait être sélectionné pour une séance de photo et faire corps avec cette campagne. Un casting de rêve pour toucher monsieur et madame tout le monde : les destinataires d'une campagne qui en deviennent les acteurs principaux...

www.lovelife.ch

19:46 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lovelife, prévention, sida, mst | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.