sylvain thévoz

08/04/2014

8 avril: Journée internationale des Roms

Drapeau Rrom.jpgLe 8 avril est, depuis 1971, la journée internationale des Roms. C’est en effet le 8 avril 1971, à Londres, que l’Union Romani Internationale a adopté le terme de Rom qui désigne par son terme masculin (rom) ou féminin (romni), les hommes et femmes se reconnaissant une origine et un devenir commun. Le 8 avril 1971 ont été choisi les symboles de la communauté, un drapeau, un hymne. Bien qu'ils aient un drapeau, les roms ne réclament pas un territoire ou un pays. Ce qu'ils défendent c'est avant tout leur identité en tant que peuple. Le drapeau Rom est bleu comme le ciel, vert comme la nature. La roue, symbole sanscrit, évoque le voyage, les origines indiennes du peuple Rom. Le 8 avril, jour de fête, permet de déployer une autre image que celle, misérabiliste et négative, que la presse et les pouvoirs politiques mettent trop souvent en avant. (http://bit.ly/1suPAqs)


8-avril-2014.jpg

Première minorité d'Europe, composés de 7 à 9 millions de personnes, ayant subi le génocide nazi durant la seconde guerre mondiale, les Roms parcourent un long chemin pour obtenir une reconnaissance politique de leur existence. Le 8 avril est une journée de mémoire, de revendication, d'affirmation de soi, et de résistance face aux oppressions quotidiennes qui touchent les roms.

8 avril : fierté Rom

Le 8 avril est une occasion de mobilisation contre les injustices et les inégalités, vexations et humiliations ordinaires que subissent les roms. Une genevoise a été témoin cette semaine au passage de la Monnaie vers 15h00 de l'action de deux policiers municipaux exigeant d'un rom de partir en le tutoyant, sans lui mettre d'amende pour mendicité, mais en le raillant quand il partait: "apprends donc à boiter", lui ont-ils lancé. Les policiers se sont adressés à la tenancière du kiosque à laquelle ils ont demandé depuis combien de temps "le Rom" était là. Les humiliations contre les Roms sont quotidiennes et continues. Dans l'espace public, les Roms se font attaquer dans leur humanité de base. Quand ce sont des serviteurs de l'Etat qui le font, cela illustre combien les hiérarchies de ces derniers sont complices des abus voir les assument en fermant les yeux sur de tels agissements ; ne prenant pas de mesures pour faire respecter le droit. Le 8 avril est l'occasion de rappeler que le droit doit être appliqué et les humiliations cesser. Un rapport d'Amnesty International dénonce à propos les violences dans toute l'Europe contre cette communauté (http://bit.ly/1jpocFw). La Suisse n'y échappe malheureusement pas.

Discriminations constantes

Le fait que des policiers municipaux et des gendarmes, incarnant l'autorité, violent le droit pour faire dégager les roms, encourage certains à traiter cette population avec mépris. C'est un très mauvais signal. L'exemple que la police produit est que chacun-e- a la  "permission" de se défouler sur les Roms, parce qu'ils sont pauvres, exposés et vulnérables dans l'espace public. A Lausanne, un article paru dans le Matin illustre les possibilités de dérive et d'abus policiers envers une population peu consciente de ses droits et habituée à être victime de discriminations. Des policiers violent la propriété privée pour y chasser des Roms (http://bit.ly/1g2L0GY). Face aux dérives policières, seule l'application du droit, qui ne fait pas de distinction de classe, de race, doit être réaffirmé. Le 8 avril est une occasion pour le faire.

Une fête pour découvrir les cultures roms

Le 8 avril, l'association de défense et soutien aux Roms de passage à Genève, Mesemrom, invite chacun-e- à fêter cette journée internationale des Roms en faisant connaissance avec la communauté sur le Bateau Genève. La soirée commencera par des contes tsiganes (Nouka Maximoff), du jazz manouche, de la musique tsigane de Roumanie, puis yenische. 

Une belle occasion de voisiner avec les cultures Roms, dépasser les préjugés de la différence, faire la fête et lutter ensemble pour que l'application du droit soit respecté, dans le respect de chacune-e. 

http://www.mesemrom.org

droits_des_personnes_roms_web.pdf

Les commentaires sont fermés.