sylvain thévoz

02/07/2013

Une météorite manque sa cible

MMV530829_TFR.jpg

Joli coup de pub : une météorite est tombé sur la plaine de Plainpalais. Mais que nous raconte-t-elle ?  Elle devait nous sensibiliser au fait que nous produisons trop de détritus. Y est-elle parvenue ?  Non.  Au contraire, elle donne plutôt  envie d’en produire encore plus, vu ce qui se créé de merveilleux avec ceux-ci ! J'ai demandé aux gens qui s’en approchaient ce que cela signifiait pour eux.  Réponses : c’est joli, ça fume, c’est grand, c’est laid, ça crée de l’animation, ça rend la Plaine vivante. Les gens avaient une approche esthétique de l’objet, mais ne commentaient ni ne comprenaient le sens de cette présence.

La météorite a raté sa cible, et tant mieux ! Elle a créé de la vie, de l’envie et de l’animation sur la plaine de plainpalais ! Le message n’a pas été compris, mais l’impact dans l’espace public a été fort.  CNN est venu jetter un oeil, d’autres chaînes de télévision ont relayé l’information, ça a marché, donc : c’était un succès. Mais un succès de quoi ? Qu’est-ce que l’on voit vraiment ? Que cette météorite de déchets est devenu aux yeux du public une attraction. Suffisant pour être une œuvre d’art dans l’espace public. Non. Mais elle a été appréhendé comme une pure création d’art visuelle, plutôt que comme une œuvre pédagogique avec un message particulier. Sorti de son orbite, ayant manqué sa cible, composé des déchets de consommations, elle est finalement accueillie comme une ode à celle-ci; comme telle elle est consommée. Cette météorite est la fétiche de notre temps. Elle reflète quelque chose d’extrêmement intéressant de nos modes d'être. Elle en porte le récit, la fumeuse météorite de Genève.  

Les néons qui ont été installé sur les immeubles adjacents en rougissent de colère : ah l’ordure, elle nous a volé la vedette, vivement que l’on s’en débarrasse!

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

06:58 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déchets, voirie, attraction | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.