sylvain thévoz

05/07/2013

Mouvement des Calimeros Genevois

mouvement de calimeros,solidarités,créativités,complémentaritésCe n’est pas que je veux peindre la réalité en rose. Ce n’est pas que je veux faire comme si tout allait bien, car non, toute ne va pas bien. Mais aux pensées aigries qui disent que tout est foutu que Genève c’était mieux avant, et que surtout : c’est de la faute à celui-ci ou celle-ci que tout va mal, j’aurai envie de répondre et vous que faites-vous, extrêmes droites et droites dure, à part jouer aux petits calimeros aux dents longues ?  Vous avez le sentiment d’avoir une coquille sur la tête, c'est vrai elle est fendue, bien vissée bien en place pour des gens se réclamant "hors système". C’est votre seconde peau maintenant. Elle vous plaît tant que vous proposez à tout le monde de mettre la même. Et qu’est-ce qui changera si chacun il enfile sa coquille morcelée? Rien. Extrêmes droites et droites dures, c’est comme jouer au jeu du cul d’œuf contre un autre cul d'œuf. Souvent les deux coquilles se brisent – Au final : même pas d’omelette.  

Ne seraient-ils que victimaires, ce serait déjà lourd, mais ils ont surtout le besoin du scandale comme le pendu de sa corde. Il est donc surtout important de montrer que tout va mal, que c’est bien le bordel, et d’y contribuer à tout prix. Il y aura toujours un frontalier à désigner, un homosexuel à stigmatiser, un noir à prendre devant une caméra. Mais au final : quelles améliorations pour la population et les genevois ? Pas grand chose. Même rien. Un plaisir personnel de mise en scène satisfait, cela même si ils défendent la même chose que leurs voisins. Libéraux ou Calimeros : même combat.    

Là où vous dites « c’est trop injuste en tapant sur votre coquille , nous répondons : Nous voulons  changer la Ville, et nous y travaillons. Nous avançons pour une Genève agrandie, ambitieuse, accueillante pour le plus grand nombre. Et nous avons besoin de développer des moyens pour cela, de nouvelles solidarités. L'avenir est de donner des moyens à une Genève volontaire, ambitieuse, dotée d'une fiscalité juste qui ne taxe pas plus les entreprises suisses que les autres; avec une attitude  à la Ville et à l’espace public fait de confiance et d’ouverture. Vous voulez continuer à râler, faire de l’obstruction, pour que rien ne bouge? Mais la vie est trop courte pour grommeler. Nous ne voulons pas de mouchoirs, mais des poignées de mains et les bonnes volontés qui nourrissent plutôt que d'ébranler ce qui tient. Là où vous dites « c’est trop injuste en tapant sur votre coquille , nous répondons : Nous voulons  changer la Ville, et nous y travaillons.

Entre vous et nous, nous mesurons chaque jour la différence. 

08:27 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mouvement de calimeros, solidarités, créativités, complémentarités | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.