sylvain thévoz

29/07/2012

Pour un premier août métisse

Et si la fête nationale du 1e août devenait véritablement le signe de ralliement d'une Suisse plus respectueuse de ses diversités et ouverte sur l'avenir? Si elle incarnait la fête de l'élan pour le temps à venir, celui du nécessaire, incontournable métissage de la société helvétique en une société dont le, la migrant-e- est et sera toujours plus une pièce maîtresse ? Si les feux sur les montagnes étaient enfin un signal d'accueil de l'étranger-e, un appel à la diversité plutôt qu'un repli vers un essentialisme passéiste? Et si la communauté nationale s'entendait comme une base universalisable et négociable autour d'un devenir commun plutôt qu'une adhésion prescrite à un passé momifié?

Lire la suite

17:53 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fête nationale, immigrations, étrangers, suisse, politique, intégration | |  Facebook |  Imprimer | | |

13/07/2012

Des bâtons dans les chambres à air

403924_10151072840706826_2002892120_n.jpgUn été à la plage? Tomber sur Jean Georges Ernst est toujours vivifiant. L'homme porte à sa taille chambres à air, niches à briquet ou téléphone portable, kit d'outils d'entretien pour son "cheetah-baby plage", des bouts de bois en bandoulière. Il ressemble presque aux vénérables platanes qui supportent un entrelac de pneus, de lianes, de balançoires et d'échelles -uniquement du matériel recyclé- n'étaient la barbe et les cheveux blancs alors que ceux des platanes sont d'un vert fluorescent. Mais le bonhomme a la sève qui bouillonnne. Aujourd'hui, il est en colère.

 

Lire la suite

18:45 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cheetah-baby plage, jean georges ernst, administration, citoyenneté | |  Facebook |  Imprimer | | |

11/07/2012

Opération Casanova

Après l'opération Figaro et Mousquetaire, la police genevoise a lancé son opération Casanova. Son objectif: se faire belle pour séduire la population. Sa tactique: à défaut de régler le problème du deal et des crimes, se refaire le portrait et une popularité auprès des habitant-e-s. Après le dévoilement de ses dix commandements, le 11e est tombé aujourd'hui : sans cesse tu feras l'éloge de tes actions. Sitôt une campagne de finie, une autre de lancée. La machine Maudet.com tourne déjà à plein régime, et ses moteur médiatiques vrombissent en vue de l'automne 2013. Les actions de la police ne sont pas efficaces, mais l'opération Casanova est en route et veut nous faire croire qu'elles le sont subitement devenues. Modus operandi: occuper une page de la tribune de Genève chaque jour et avoir une journaliste enrôlée en vitrine.

Lire la suite

17:27 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sécurité, police, communication, dix commandements+1, roms | |  Facebook |  Imprimer | | |

09/07/2012

Dealers partout, consommateurs aux fraises?

Les demandes de médicaments stimulant l'érection augmentent de 30% chaque année. "Beaucoup d'hommes sont trop fiers pour se rendre dans une pharmacie ou chez leur médecin pour obtenir du viagra, ils ne veulent pas montrer qu'ils ont un problème avec leur virilité. Un autre cause est le prix. Une dose de viagra coûte 20 francs et n'est pas remboursée par l'assurance maladie. Sur internet la pillule ne coûte que deux francs." annonce un article de la TDG du 1e juillet. Et dans la rue, la pillule de Viagra, elle coûte combien? Les dealers du coin de la rue, ils vendent quoi: de la coke, de l'héro, mais encore? Chiffre d'affaire de R, dealer: 40% de Viagra, 60% de coke? Commerce de la jouissance immédiate pour pas cher. Qui veut mes pillules érectiles, mes bonbons pour être moins stressé, plus compétitif et relax, moins émotionnel plus centré, pour faire la fête plus longtemps? Qui n'en veut, qui n'en veut? Cette pharmacopée de rue, qui la consomme et en redemande? On parle beaucoup des nuisances des dealers, mais qui les fournit en demande, qui sont les accros de la vente et qui, au-dessus, les approvisionne?

Lire la suite

10:26 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, drogue, commerce, &, politique | |  Facebook |  Imprimer | | |

06/07/2012

Sexe partout jouissance nulle part?

Le genre est à la mode, et le sexe, on en cause? Vous allez me dire: c'est égal d'en parler, du moment qu'on en jouit. -Oui. Et puis: le sexe est partout, sur tous les supports, de la vente de yoghurt jusqu'à la bagnole électrique, partout une paire de seins ou de fesses pour appâter le client, affoler la cliente dans un jeu de miroirs narcissiques: si c'était elle, si c'était moi... - Oui. C'est juste. Mais ne faut-il pas aussi penser: sexe partout, jouissance nulle part? D'ailleurs, entre boulot angoisses gamins et pognons, le temps dévolu à ça ne se réduit-il pas comme peau de chagrin? L'université de Berne a interrogé 2070 personnes de 15 à 60 ans sur internet.  Résultats? 33% des sondés déclarent ne pas avoir de rapports sexuels, 40 % à peine un rapport une fois par semaine. Une femme sur deux a avoué avoir simulé l'orgasme à plusieurs reprises au cours de sa vie. Chez les mecs, un homme sur dix l'a fait. Ah, elle semble loin la révolution sexuelle où l'entame c'était: on boit un café ou on couche? Je vous parle d'un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître....

 

Lire la suite

07:53 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, commerce, &, politique | |  Facebook |  Imprimer | | |

04/07/2012

18 ans: suicidé du système

Il serait absurde, injuste et bête de dire que ce fut la faute à celui qui a fait ou non le copier-coller. On ne pourra dire: il était fragile, sensible, on l'avait vu venir, il était psychologiquement ceci ou psychologiquement cela. Impossible de dire: c'était une humeur versatile, ou de culpabiliser les parents. On ne pourra montrer du doigt la directrice Geneviève Nanchen, le directeur général de l'enseignement postobligatoire du canton de Vaud, Séverin Bez. On ne pourra dire non plus que ce meurtre est le fait du hasard. Car le fait qu'un jeune homme soit tué dans son école, parce qu'il ne voyait pas son nom sur la liste des réussites à la matu révèle un mal plus grand et oblige à prendre conscience que le responsable du meurtre, c'est le système et ses rouages faisant promotion de la réussite à tout prix. Si cette atteinte à soi-même échappe à toute responsabilité individuelle, c'est une responsabilité collective qui la porte. X, jeune homme de 18 ans ayant cru à tort avoir raté sa matu, suicidé du système.

Lire la suite

09:03 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suicide, canton de vaud, capitalisme | |  Facebook |  Imprimer | | |

01/07/2012

Marc Bonnant: has been chapon

Marc Bonnant se fait l'avocat, dans le matin dimanche, d'une cause perdue, celle de l'essentialisme bourgeois. Dans son billet d'humeur "vue de droite" il s'oppose à la féminisation du langage. Que la langue évolue et ne soit pas l'otage du patriarcat et du virilocentrisme des siècles passés, il ne l'avale pas, ça lui reste en travers de la gorge. Le bonhomme dit souhaiter une langue organique, tonique, mais fait des colites devant la féminisation de celle-ci. Il se plaint d'être châtré par la vilaine Salerno et ses consoeurs revendiquant l'égalité dans la langue. Alors, Bonnant, pôvre victime? Il apparaît plutôt comme une pièce de collection à conserver dans un musée de curiosité ou à actionner comme ventriloque à la foire. Car s'il n'est pas une femme à barbe, il serait plutôt avaleur de sabre, le brave. Mais à trop avaler de couleuvres, voilà que ça coince. Chaud devant et crampes d'estomac face aux revendications de femmes décomplexées et affranchies du contrôle des pères, Bonnant se bloque. Il s'embrouille, tricote, confond féminité et féminisme, attaque "l'inculte, les cuistresses, les cervelles idéologiquement embrumées, les fossoyeuses du goût" (galant monsieur) et se soulage fissa sur le trône. Sur la défensive, la bibliothèque ambulante devient une académie-bunker avec un angle de lecture bloqué XVIIe. Bonnant n'a pas vu le monde bouger, il campe sur une ligne Maginot langagière en friche.

Lire la suite

13:26 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : langage épicène, féminisme, castration, salerno | |  Facebook |  Imprimer | | |