sylvain thévoz

18/04/2012

Pour ne pas en finir avec la mendicité

350889605.jpgLe 10 décembre 2011, un collectif composé d’une vingtaine d’associations et de partis politiques lançait une pétition visant à abroger la loi interdisant la mendicité à Genève. Durant 4 mois, divers événements militants, festifs, politiques, ont jalonné cette campagne de récolte des signatures. Au décompte final, ce sont près de 3500 personnes qui ont apposé leur signature à cette pétition. Au-delà de l’aspect purement comptable, ce qu’il nous paraît important de souligner -dans un contexte social marqué par un climat de plus en plus délétère, anti-rom et pénalisant ses minorités- c’est le fait que cette pétition a favorisé un débat de fond sur la place de ces derniers dans notre société tout en exigeant la fin d’une loi raciste, inutile et coûteuse pour le contribuable.


Le vendredi 20 avril à 11h la pétition demandant l'abrogation de la loi pénale criminalisant la mendicité, chargée de près de 3500 signatures, sera déposée en musique au secrétariat du Grand Conseil (2 rue hôtel de Ville). Les interventions d'artistes du groupe Art et Politique et des membres des associations ayant lancé la pétition rappelleront les enjeux de cette pétition avant sa remise proprement dite et son examen par la commission des pétitions du Grand Conseil. Tout-e- citoyen-ne est bien entendu invité-e- à participer à ce moment festif.

Face à la violence des rapports sociaux et à la discrimination croissante visant des minorités démonétarisées. Face à l'impunité d'une certaine presse faisant ses choux gras des misères sociales, de partis en état limite attisant les tensions entre citoyen-ne-s, cette pétition et le soutien populaire qui l'accompagne, réaffirme que si la mendicité n'est évidemment pas la meilleure solution d'existence, elle est probablement la plus digne manière de survivre et que la loi qui en sanctionne l'usage ne résoud rien et coûte bonbon. Il faut dons l'abroger, tout en continuant de combattre pour améliorer l'accueil, l'accompagnement et l'intégration des personnes en situation de précarité sociale sur tout le territoire genevois.

Liste non-exhaustive des associations ayant soutenu le lancement de cette pétition: Agora, Alcip, Aspasie, Atd Quart Monde, Caritas Genève, Carrefour rue, Cetim, Codap, Collectif sans papier, Cotmec, CSP, Espace Solidaire Pâquis, Fage-Fédération associative genevoise, Fian, Mesemrom, Les verts Genevois, Lsdh-section Genève, Opp, Opre Rom, Parti socialiste genevois, Quakers Genève, Solidarités, StopEx.

AGORA, ALCIP, Aspasie,

18:57 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mendicité, roms, police, genève | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.