sylvain thévoz

25/10/2011

Du destop pour les artères fiscales

arteres.jpgPour déboucher les artères fiscales, les socialistes ont lancé une double initiative (http://bit.ly/mQrOt8). L'une intitulée "pas de cadeaux aux millionaires" invite à supprimer les forfaits fiscaux. L'autre, nommée "pas de cadeaux aux multinationales" souhaite supprimer les allégements fiscaux. Pourquoi cette double initiative? Parce que si, selon le dicton, si on ne prête qu’aux riches, les plus petits ont de la peine à trouver des financements et s’épuisent avant d’être mangés. Il est donc urgent de faire sauter les caillots sanguins qui préparent l'infarctus social, et de redistribuer plus amplement les richesses. C’est-à-dire: que les plus fortunés contribuent d’une manière équitable aux coûts sociaux, environnementaux que leur présence occasionne.

Lire la suite

09/10/2011

Tu es média-cratie

Tu es média-cratie, tu copies-colles, tu acible.jpegmalgames, tu jettes, dégommes, sers la soupe aux chiens, tu es un chien, tu es une chienne, tu encourages les fuites, colmates, conglomères, agglomères, tout t’est permis, on peut bien se tromper tu dis, tu es pilote, es piloté, pilosité, frissons à rebrousse-poil, tu obéis aux commandes, tu commandes, commandites, tu fais le jeu des extrêmes, tu modères, tempères, temporises, tricotes, détricotes, t’emmêles, tu tisses ta toile, tends tes filets de sécurité, tu es média-cratie.

Lire la suite

20:42 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse, politique, scandale, liberté, argent | |  Facebook |  Imprimer | | |

08/10/2011

Homosexuel heureux

Homosexuel heureux, c’est les autocollants que l’on distribuait lors de la reprise des assises contre l’homophobie mercredi passé à Genève (www.federationlgbt-geneve.ch). Pourtant, la réalité décrite par les différents intervenants lors de cette journée n’est pas toute rose. Etre homosexuel, c’est avant tout des troubles de l’anxiété supérieurs à la moyenne et des risques de dépression accrus. Il y a jusqu’à 5 fois plus de risque de suicide chez les jeunes LGBT (Lesbiens gays bi trans).

Lire la suite

20:42 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : homosexuel, diversité, justice sociale, homoparentalité | |  Facebook |  Imprimer | | |

04/10/2011

Un mot contre le marché

La fureur de lire vient de débuter à Genève. Cette année, le polar, mauvais genre, tient la vedette pour cette édition qui met tous les deux ans le livre à l'honneur. Alors collons à l'actualité, écrivons un article Cluedo, car il y a une victime qui est au sol : la librairie Descombes, terrassée à un âge respectable, certes, puisqu'elle était née en 1797, mais flinguée dans le dos pour une histoire de vol à la tire. Mais par qui? Le franc fort, les achats de livre en France voisine, la désaffection des lecteurs? La rapacité des distributeurs? Le prix des arcades? Oui, mais pas seulement...

Lire la suite

23:45 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : économie, livre, diversité, durabilité, proximité | |  Facebook |  Imprimer | | |

02/10/2011

Salerno c'est du propre (avec ou sans adoucissants)

Mais qu'a donc dit Sandrine Salerno pour déchaîner contre elle la Fédération des entreprises romandes (FER), la chambre du commerce, le groupement des banquiers privés genevois? Pourquoi une telle hargne dans les réactions de ces derniers? Se sont-ils inquiétés de l'augmentation des demandes à l'hospice général (+20% en 2 ans), fait un sang d'encre pour le manque de logements disponibles en Ville de Genève, anticipé l'annonce des baisses des recettes fiscales et le risque énorme de fragilisation pour le tissus associatif et social? Se sont-ils dit que cela aura inéluctablement des conséquences sur la violence dans les rues ? Mais non, voyons. Ils s'étranglent parce que la magistrate dit courageusement: c'est assez que les richesses soient aussi mal réparties dans ce canton et que les plus fortunés se voient offrir des conditions spéciales et occasionnent des coûts et des risques pour les citoyens sans en payer le prix! Elle affirme que ça suffit de tailler des costumes économiques sur mesure pour les expats les exploit's et les bobos de la finance ; au final, les gogos qui ne trouvent pas où se loger, c'est toujours les locaux. Cette prise de position politique et courageuse, pour les gardiens du temple économique c'est "une véritable déclaration de guerre".  Cela illustre combien Salerno, avec ou sans adoucissants, met le doigt sur les taches et combien le tambour du milieu économique ne tourne que sur et pour lui même.

 

Lire la suite

22:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, économie, impôts, justice, sociale | |  Facebook |  Imprimer | | |